AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


N'oubliez pas de passer de temps en temps sur la chatbox pour faire connaissance avec les autres membres. Bonne ambiance assurée !
Pour aider le forum, n'hésitez pas à en faire la pub ou à poster un petit message ici
Bienvenue sur Let's Get Ugly I love you

Partagez | 
 

 La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



MessageSujet: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 10:17




Wade M. Harter

& Dionysos Flanigan

La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment

« Rentrez chez vous Harter ! Je sais que vous aimeriez être là, à son réveil mais je ne crois que voir votre tête d'enterrement soit la première chose qu'elle veule voir lorsqu'elle ouvrira les yeux... » Un sourire étendu, un air malicieux, l'infirmière était immobile, observant la scène. Wade répondit d'un simple hochement de tête alors qu'il regarda de nouveau la petite fille, étendue sur le lit blanc. Elle semblait paisible, loin de la petite blonde qui avait été accepté hier soir en urgence pour une méningite ! C'était Wade qui l'avait accueilli alors qu'il était de garde, cette nuit là. Faisant les premiers examens de contrôle, il en déduit rapidement le diagnostic que le neurochirurgien confirma à son arrivée. Il avait assisté à l'opération, une opération plus ou moins risquée mais qui s'était au final très bien passée. Dés sa sortie du bloc, il avait été voir la famille de la petite fille, une famille nombreuse qui attendait dans l'angoisse dans la salle d'attente. Leurs sourires et soulagements à l'annonce de la bonne nouvelle, réchauffa le cœur de l'apprenti médecin. Il n'y était pour rien, il n'avait fait qu'accueillir la petite fille, la rassurer et n'être que simple spectateur de l'opération. Un jour, il espérait être celui qui sauverait les patients, celui qui serait responsable de ces sourires dont il était le témoin. On lui laissait opérer de temps en temps mais il lui restait pas mal de chemin à parcourir ! Il était passé souvent dans la journée, pour veiller à ce qu'il n'y ait aucune complication ou problème. Il avait une vie assez chargée depuis qu'il était résident. Une formation difficile à gérer mais qui ne dérangeait pas plus que ça Wade. Ce dernier arrivait tant bien que mal à gérer la masse de boulot et son couple qui était en pleine reconstruction. Pour Analogie, son couple était en pleine rééducation après avoir eu un énorme accident de voiture.
Il allait être huit heures mais Wade ne se pressait pas. Il allait normalement pouvoir rentrer chez lui, pour récupérer de ses 26 heures d'affilés, heureux de savoir qu'ils avaient sauver une vie cette nuit et qu'il allait retrouver Dionysos. Alors qu'il était en voiture, son portable vibra mais il ne répondit pas : Ce n'était pas le moment d'avoir un accident ! A un feu rouge, il écouta le message sur son répondeur. C'était Alaska ! Elle voulait le voir, lui parler de quelque chose et Wade sentait que ça avait quelque chose à voir avec leur famille. Il connaissait sa sœur et avait au ton de la voix de la jeune femme su que c'était le cas...

Arrivant devant l'immeuble où se trouvait l'appartement qu'il partageait avec Dionysos, il ne pût s'empêcher de ressentir un étrange pressentiment. Il ne savait pas pourquoi mais il sentait que quelque chose n'allait pas. Trop fatigué, il chassa cette idée et entra dans le hall. Les choses étaient compliquées entre lui et son petit ami. Depuis leurs révélations et surtout l'arrivé d'Alexander, leur relation était particulière. Wade avait l'impression que leur couple avançait sur un fil étendu au dessus d'un ravin et qu'il ne suffirait d'un rien pour qu'il s'écroule.
Rentrant dans l'appartement, il le trouva étrangement calme et peu éclairé. Fronçant les sourcils, il enleva ses chaussures et son manteau et se dirigea vers leur salon. Fronçant les sourcils, il finit par trouver Dionysos, assis sur un fauteuil.

Wade ▬ Qu'est ce que tu fais dans l'obscurité ?

S'avançant vers lui, il déboutonna le premier bouton de sa chemise et embrassa chastement son petit ami qui resta stoïque. Se relevant, il le regarda gardant un air soucieux sur le visage.

Wade ▬ J'ai eu une journée épuisante ! Et toi, ça n'a pas l'air d'aller... Qu'est ce qui se passe ?

Le brun releva ses manches et regarda son homme. Ce n'était pas dans ses habitudes de rester aussi silencieux et surtout dans le noir. Wade se souvînt alors de son pressentiment. L'anxiété commença à s'emparer de lui alors que le silence devenait de plus en plus pesant.


.

Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 11:06


Dionysos n'avait pas du tout passé sa journée comme il l'avait prévu. Son voisin était venu sonner chez lui, non pas que ce soit la première fois, mais cette fois-ci Dio' l'avait laissé entrer chez lui. Il n'avait pas eu le choix, c'était le seul moyen d'avoir le colis que le facteur avait donné par erreur à Alexander. Ils avaient finalement eu une discussion. Une discussion remplie de révélation. Dionysos avait été fou de rage, avait imaginé des moyens de tortures digne d'un roman d'horreur, avait supplié Alex de lui faire l'amour ( ce que le psy avait refusé, et il lui en était reconnaissant maintenant qu'il était dans son état normal ) et il avait repris son boulot pour écrire la suite de son livre. Mais ce qu'il avait écrit n'allait pas plaire à son éditeur, c'était bien trop sombre sans aucun doute, et il avait supprimé les trois-quart de ce qu'il avait écrit.

L'écrivain hésitait à partir, aller dormir une nuit à l'hôtel pour revenir avec les idées claires et aussi pour ne pas assassiner Wade à son retour. L'interne en chirurgie allait cependant rentrer suffisamment assez tard pour que la colère de Flanigan retombe assez pour éviter le meurtre. Dionysos aurait pu le pardonner, du moins essayer comme il le faisait en ce moment, de l'avoir trompé plus d'une fois mais il aurait dû savoir la vérité dès le départ et l'entendre de la bouche de Wade pas de son amant. Déménager à l'autre bout du pays pour passer à autre chose n'avait servi à rien vu qu'Alex avait lui aussi déménagé à l'autre bout du pays.

Dionysos était assis depuis plusieurs heures dans un fauteuil du salon, il n'avait ni le temps passer ni le soleil se couchait. Quand Wade rentrait, il y avait d'habitude de la lumière et le repas de préparé mais ce soir rien de tout cela. Dionysos réfléchissait ou essayait du moins. Il ne comprenait pas. Il avait fait une erreur, une stupide erreur, et dès son réveil dans les bras d'Alex il s'en était voulu à mort, pensant que Wade ne méritait pas un petit-ami infidèle. Il lui avait tout avoué de suite, sachant qu'il ne pourrait pas regarder son homme dans les yeux sinon. Sa culpabilité avait baissé un peu quand il apprit que Wade l'avait aussi trompé. Leur couple avait toujours paru si parfait pourtant. Mais depuis c'était bien différent, ils essayaient de recoller les morceaux. Même le sexe était différent.

Wade rentrait finalement et lui demanda ce qu'il faisait dans le noir. Il vint embrasser l'écrivain qui ne répondit pas à ce baiser qui voulait simplement dire bonjour. Il lui dit ensuite qu'il était épuisé, compréhensible après vingt-six heures de boulot, et il lui demanda ce qu'il se passait. Dionysos ne répondit pas tout de suite, ne sachant pas comment commencer la discussion. Devait-il attaquer ? Devait-il le faire en douceur ? « J'ai parlé avec Alex ce matin. » dit-il simplement sans regarder son homme, trouvant le parquet plus intéressant que jamais.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 11:50


Ce n'était pas vraiment l'accueil auquel il s'était attendu. Non pas qu'il était du genre à apprécier le fait qu'on lui saute au cou, à la seconde même où il passait le palier mais l'obscurité et le silence qui régnait dans l'appartement avait quelque chose d'effrayant et Wade avait pensé quelques secondes, qu'il était vide. Il trouva finalement son petit ami assis dans le noir, le regard perdu. C'était quelque chose d'inhabituel pour l'écrivain et il n'en fallait pas plus à l'interne pour comprendre que quelque chose n'allait pas. Les choses étaient différentes mais il sentait que c'était le calme avant la tempête. Pourtant, Wade persistait à agir comme si de rien n'était, embrassant son homme mais qui resta stoïque. Maintenant, il n'y avait plus de doute possible.
Il détestait ce sentiment qui prenait peu à peu possession de lui. Ce mélange d'anxiété et d'incompréhension. Avait-il oublié quelque chose ? Ce n'était pas son anniversaire, ce n'était pas l'anniversaire de leur couple... L'idée que ça ait quelque chose à voir avec son livre, lui traversa l'esprit mais il ne réagissait jamais de la sorte envers lui. Sa tête bouillonnait d'idées plus absurdes les unes que les autres jusqu'à ce que Dionysos ne décide à ouvrir la bouche.

Il ne suffit que quelques mots pour paralyser l'interne. Wade fixait son petit ami qui fuyait son regard. Alexander... Il haïssait ce prénom et il se demandait bien ce qu'il avait encore fait. Leur voisin n'avait amené qu'encore plus de confusion dans leur couple et Wade détestait la façon dont il regardait Dionysos. Qu'avait-il encore inventé pour s'immiscer dans leur vie ?

Wade ▬ Depuis quand tu lui parles ? Je pensais qu'on avait décidé de le rayer de notre vie ?

Haussant un sourcil, il resta debout attendant une explication. Il détestait les non-dits et cette tension qui était palpable dans le salon allait finir par l'étouffer. Wade hésitait sur sa façon d'agir : Il ne voulait pas provoquer Dionysos, il était bien trop fatigué pour vouloir se disputer avec lui. Surtout quand on savait qu'Alexander était le point de départ... C'était sûrement ce qu'il recherchait et Wade n'allait pas lui donner satisfaction. Il l'imaginait en train d'écouter à la porte.

Wade ▬ Écoutes, je déteste te voir comme ça... Dis moi ce qu'il t'a dit !

Sa voix était douce et calme ! Tout le contraire de ce qu'il ressentait à l'intérieur de lui.

Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 12:27


Dionysos n'accueillait jamais Wade de cette façon. Il n'allait pas jusque lui sauter au cou, bien qu'il l'ait fait une ou deux fois, mais il était toujours ravi de le revoir et il répondait toujours à ses baisers sans parler du fait que l'appartement était toujours lumineux et non sombre comme ce soir. Même depuis leur déménagement, il n'avait jamais été aussi peu accueillant. L'interne ne tarda pas à lui demander ce qui n'allait pas et Dionysos ne pensa même pas à mentir, à quoi bon ? Et pis il n'aimait pas mentir et ne savait pas mentir. La raison de sa mauvaise humeur n'était pas Alexander, enfin pas vraiment. Il avait appris des choses par Alexander qui le mettait de mauvaise humeur.

Wade le connaissait, il n'avait pas mis plus de dix secondes avant d'être sûr et certain que quelque chose n'allait pas. Il ne pouvait pas en vouloir à Wade si c'était son livre qui le mettait de mauvaise humeur, il ne pouvait pas lui en vouloir de faire autant d'heures car c'était son travail mais il pouvait lui en vouloir de lui avoir menti.

« Le facteur lui a donné un colis pour nous, c'était une discussion contre le colis, j'avais pas vraiment le choix. Tu crois que j'ai pas essayé de ne pas lui parler ? » lui dit-il, il n'était pas fautif dans cette histoire. Il avait tout d'abord demandé à Alex de partir mais évidemment le psy ne l'écouta pas. Il n'avait donc pas eu le choix de discuter avec lui et il remerciait le psy pour cela maintenant même si sur le moment il n'avait pas voulu. « Combien de fois tu as couché avec lui ? Ne me dis pas une seule fois. Il peut être un vrai enfoiré mais c'est pas un menteur, lui. » répondit-il en le regardant droit dans les yeux. La colère se voyait. Il se leva et ajouta « Ce soir je dors dans mon bureau, tu as besoin de sommeil et il est hors de question que je dors à côté de toi. » Il y avait un lit pour les invités dans son bureau. Il n'obligeait pas Wade à dormir autre part car il venait de faire vingt-six heures de boulot et il avait besoin de bien dormir pour son boulot. Il avait eu envie de gueuler mais il n'avait pas envie de donner une scène. Il se dirigea vers les escaliers pour aller dans son bureau, il n'avait pas envie de faire une scène et rester dans la même pièce que Wade lui donnait envie d'en faire une.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 13:03


Parfois on avait juste envie de faire marche arrière, effacer des parties de sa vie parce qu'on les regrettait. Wade était comme les autres. Si seulement ils n'avaient pas déménagé pour la côte Ouest, si seulement il n'avait pas été aussi faible face à Alexander. Il s'en mordait les doigts tous les jours depuis cette discussion et lorsqu'il vit l'état de Dionysos et le fait qu'il ait discuté avec Alexander, l'interne ne pouvait s'empêcher de ressentir de nouveau de la culpabilité... Car certes, Dionysos l'avait également eu un écart de conduite mais il ne l'avait fait qu'une seule fois. Le brun se mordit la lèvre inconsciemment alors qu'il attendait que l'écrivain réponde à ses questions. Il détestait ne pas comprendre, surtout lorsqu'il était sujet de son petit ami et de son couple. Après de longues minutes, Dionysos avait desserré les dents. Wade émit un grognement en l'écoutant raconter le stratagème qu'avait trouvé Alexander pour lui parler.

Wade ▬ Et tu t'es laissé faire ? Tu es rentré dans son jeu...

La déception se faisait sentir dans le ton de sa voix. Une déception qui se dissipa rapidement quand Dionysos s'adressa à lui. Un uppercut lui aurait certainement fait moins mal. Devenu muet, il baissa les yeux et serra les poings. Il n'avait qu'une envie : Aller dans l'appartement d'à côté et mettre son poing dans la figure de ce psychologue de pacotille. Mais il y avait quelque chose de plus urgent à s'occuper.

Wade ▬ Je... Alors il est venu pour ça ? Il est venu pour terminer le travail !

Se mordant la joue, il n'osait même pas affronter le regard de Dionysos. Après tout, il n'avait pas tord ! Il aurait dû lui dire toute la vérité, lui avouer une bonne fois pour toute ce qu'il avait fait mais il n'avait pas pu. Pour Wade, les autres fois ne comptaient pas. Seul le fait d'avoir trompé son homme comptait ! Et sur ce point, ils étaient à égalité.

Wade ▬ Si je ne te l'ai pas dit, c'était pour nous... Je ne voulais pas te le dire lorsqu'on a discuté de ça parce que je savais que jamais notre couple aurait survécu...

Sa voix tremblait. Il était partagé entre l'envie de pleurer et de tout casser. La fatigue ne l'aidait pas à réfléchir. Et Dionysos l'acheva en lui disant qu'il allait dormir ailleurs. En même temps, c'était compréhensible mais en le voyant partir comme si de rien n'était, Wade ne pût s'empêcher de se lancer à sa poursuite :

Wade ▬ Attends, t'as pas le droit de faire ça... Tu n'as pas le droit de dire tout ça et de partir sans rien faire ! On doit en discuter, j'ai besoin de savoir ce que tu penses ! Tu crois vraiment que je vais dormir après ça ?

Le jeune homme tendit la main et effleura le visage de son homme. Il se maudissait de ne pas lui avoir dit la vérité et il était en train de le payer, et cher.

Wade ▬ Je t'aime Dio' ! Tu sais que ça ne comptait pas pour moi...

Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 13:27


« Je devais faire quoi ? Prendre le colis et fermer la porte ? J'ai essayé de le prendre, j'avais pas le choix. » lui dit-il. Il aurait préféré ne pas laisser Alex rentrer chez lui au départ mais désormais il savait que c'était le bon choix. « Et c'est pas le problème, le problème c'est pas qu'il soit entré chez nous. » c'était bien le moindre de leur problème. Ils n'avaient fait que discuter, enfin presque mais ce soir il ne s'en voulait pas, il était bien trop en colère contre Wade pour cela. Dionysos lui posa alors une question. Il ne connaissait pas la réponse exact mais il savait que ce n'était pas une seule fois. Il ne répondit pas à son petit-ami. Alexander n'était même pas venu pour finir le travail, le sujet était simplement venu par la faute de l'écrivain en plus. Il n'avait pas envie de répondre, il n'avait pas envie de discuter, il voulait simplement aller se coucher et essayer d'oublier même si il n'allait certainement pas dormir beaucoup.

Dionysos préféré partir, fuir, que de l'écouter. Évidemment cela ne plut pas à son homme qui voulait en parler. Il lui caressa le visage et lui dit qu'il l'aimait. L'écrivain le regardait dans les yeux et lui dit « Tu m'aimes pas. Tu me trompais depuis des mois et tu comptais pas me le dire. J'aurais pu te pardonner Wade, je demandais juste la vérité. J'ai pas envie de parler ce soir, je peux même pas être dans la même pièce que toi. Si tu savais à quel point ça fait mal. Il m'a dit la vérité, pas toi et c'est ça qui fait mal. » lui dit-il avant de se retourner, les larmes montant rapidement. Il monta rapidement et et alla dans son bureau. Il aurait aimé avoir une serrure à ce moment. Il prit plusieurs bouquins dans une étagère et il les lança. Il se posa sur le canapé/lit et mit sa tête dans ses mains. Il se doutait que Wade n'allait pas tarder à venir. D'ailleurs l'interne arriva.

« J'ai pas envie de parler Wade. S'il te plaît, laisse moi. » demanda t il, cependant ce n'était pas ce qu'il voulait réellement. Il avait envie d'être rassuré, d'être dans ses bras. Il était en colère contre lui et il n'avait pas envie de ressentir autre chose que de la haine contre lui mais l'amour qu'il avait pour son homme depuis des années ne pouvait pas partir aussi facilement. Il avait envie de se battre pour leur couple. Ce serait plus simple de partir, de tout claquer mais ce n'était pas son genre.

« J'aurais voulu que ce soit toi qui m'en parle. Je t'en aurais voulu mais pas autant que maintenant. Je t'aime mais pour la première fois je sais pas si c'est suffisant. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 13:53


Il aurait peut-être du continuer sa garde. Il avait insisté pour qu'il n'ait plus de garde qui dure plus de 36 heures parce qu'il savait que son couple était en danger. Il ne voulait pas que Dionysos se sente délaisser mais là, c'était un autre problème. Il n'était pas dû genre à reculer devant les problèmes, il les prenait par cornes d'habitude mais là, il était fatigué et il était en faute. Que pouvait-il faire ? Il avait mal au coeur de voir son homme dans un tel état ? Pouvait-il vraiment lui demander de l'excuser ? En aurait-il la force si les rôles étaient inversés ? Laissant le sujet d'Alexander sur le côté, il ne voulait pas que la discussion s'arrête comme ça. Il avait lâché une bombe et il décidait de partir. Pour Wade, c'était le signe qu'il abandonnait ! Et il n'était pas prêt à abandonner... Alors il le suivit. Il avait besoin d'en parler contrairement à Dionysos. Il voulait savoir s'il y avait une chance pour que tout s'arrange, qu'il lui pardonne. Retirant la main qu'il avait glissé le long de sa joue, son visage se durcit :

Wade ▬ Tu n'as pas le droit de dire ça...

Il le regarda partir, l'air abattu. Il sentait les larmes monter mais il les ravala. Ce n'était pas le moment de se laisser envahir par ses émotions. Reprenant ses esprits, il se lança à la poursuite du brun et entra dans le bureau. S'arrêtant en voyant les livres et Dionysos, il en ramassa un et resta immobile.

Wade ▬ Non ! Je ne partirais pas...

Il ne savait pas quoi dire, existait-il des mots pour expliquer ce qui l'avait poussé à faire ça ? Il aimait Dionysos, plus que n'importe qui sur cette Terre ! Il voulait passer le reste de sa vie avec lui. Il était tous ce qu'il avait voulu, même lorsqu'ils traversaient une crise comme celle-ci. Mais là, il avait peur qu'elle ne soit trop grosse. Une boule se forma alors que son petit ami parlait.

Wade ▬ Alors, tu abandonnes...

Ds sanglots commencèrent à se faire entendre et il secoua la tête. Il ne pouvait concevoir qu'il abandonne après tout ce qu'ils avaient traversé. Il l'aimait ? Sûrement mais pas assez pour lui pardonner. La tristesse laissa place à la colère, il avait des envies de meurtres. Il imaginait déjà la tête d'Alexander quand il apprendrait tout ça. Lâchant le livre par terre, il regarda Dionysos.

Wade ▬ Il ne me reste plus qu'une chose à faire alors...

Le jeune homme se mordit la lèvre jusqu'au sang et devant le regard interrogateur de Dionysos, il tourna les talons :

Wade ▬ Je vais aller féliciter ce bon vieux Alexander... Il a eu ce qu'il voulait ! Il va pouvoir t'avoir pour lui tout seul...

Ça lui faisait mal de dire ça mais il était si confus et fatigué qu'il était incapable de raisonner convenablement. Sortant du bureau, il se dirigea à grande enjambées vers la porte d'entrée. Bien décidé à faire ce qu'il avait dit tout en y ajoutant un passage à tabac mais ça, Dionysos devait s'en douter !

Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 14:29


Dionysos était toujours heureux quand Wade rentrait à la maison, il était toujours impatient de le voir et de parler avec lui ou même simplement de s'installer à ses côtés sur le canapé ou dans leur lit quand l'interne était trop fatigué. Ce soir n'était pas comme les autres soirs. Il avait appris pour les multiples infidélités de son homme mais ce n'était pas le pire. C'était le mensonge qui lui brisait le plus le cœur. Dio' avait été dur avec lui en affirmant que non ce n'était pas de l'amour que Wade éprouvait à son égard. C'était injuste. Mais il était en colère et c'était bien plus gentil que ce qu'il avait imaginé lui dire ou faire durant l'après-midi.

Wade monta les escaliers et arriva peu de temps après lui dans son bureau. Il ramassa un livre et lui dit qu'il ne comptait pas partir. Il lui dit ensuite que Dio avait abandonné. Et finalement qu'il allait voir Alex et lui parler, omettant le fait qu'il allait le frapper mais cela n'avait pas besoin d'être dit. Dionysos se leva et le rattrapa au niveau de l'escalier. Il l'enlaça fortement. « Reste. Je veux pas que tu te battes. » Il embrassa ensuite sa nuque. Il ne voulait pas le voir se battre contre Alex, il n'avait pas envie de les séparer. Il ne voulait pas voir Wade blessé, ni même Alex. « J'ai dis que je ne savais pas si c'était suffisant. Je n'ai pas dis que c'était pas suffisant. » dit il sans le lâcher. « Je veux nous donner une chance. Et toi ? Tu veux toujours de moi ? » demanda-t-il, espérant un oui. Il avait peur de la réponse. Il le lâcha alors et attendit qu'il se retourne ou bien qu'il descend les escaliers pour aller "parler" avec Alex.

Dionysos ne savait pas vraiment où se situer. Il aimait Wade, il en était certain, mais le manque d'honnêteté était difficile à accepter pour lui. Alex avait toujours été honnête avec lui, il était aussi charmeur. Alexander lui plaisait. Il pouvait tomber sous son charme et il luttait contre cela car il était avec le futur chirurgien et il ne comptait pas laisser tomber leur couple. Il voulait réellement essayer de recoller les morceaux, de retrouver ce qu'ils avaient. « Je vais faire des pâtes, tu vas sortir une bonne bouteille et on va discuter. D'accord ? » demanda-t-il avant de passer une main sur son visage pour effacer le passage des larmes. « Je t'aime Wade. » lui dit-il avec un léger sourire avant de l'embrasser tendrement mais aussi chastement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 14:58


Son monde était en train de s'écrouler devant lui et il avait l'impression d'être impuissant. C'était sûrement un cauchemar mais il savait que ce n'était pas le cas. Il avait lancé un boomerang il y a quelques mois de ça et il venait de se le prendre en pleine face et Mon dieu, que ça faisait mal... Voir Dionysos abandonner, c'était pire que de le voir l'insulter ou même le frapper. Parce que s'il le faisait, c'était qu'il comptait encore pour lui. Mais là, le voir dans un tel état, l'entendre dire des choses aussi dures, c'était trop pour Wade ! Il avait envie de tout casser mais surtout de démolir la tête d'Alexander. Il n'avait jamais maudit quelqu'un autant qu'il maudissait Alexander à ce moment précis. Cet homme était vraiment une pourriture et il se demandait comment il avait pu avoir une liaison avec lui... Tournant les talons, ne supportant pas le spectacle qu'il avait devant lui, il partit rapidement avec la ferme attention de ne s'arrêter que lorsqu'il n'aurait plus la force de frapper. Alors qu'il allait descendre les escaliers, il sentit deux bras l'encercler.

Wade ▬ Tu as peur que je lui démolisse la tête, c'est ça ?

C'était peut-être dur à entendre et le ton froid qu'employait l'interne trahissait la jalousie qui s'emparait de lui à chaque fois qu'il imaginait SON Dionysos avec cet homme. Les paroles du brun calmèrent un peu Wade qui desserra les poings et se laissa bercer. Il avait envie de pleurer, se laisser tomber et pleurer... Il n'avait jamais pleuré, il en avait eu souvent envie mais il avait toujours été fort ! Il voulait être fort pour Dio'. Il sourit à la question de l'écrivain.

Wade ▬ Je ne veux que toi...

Il avait murmuré cette phrase mais assez fort pour qu'il l'entende. Il ne savait pas où ils en étaient, il ne comprenait pas l'attitude de Dionysos. Que voulait-il ? Voulait-il vraiment se battre ? Il n'en avait pas donné l'impression il y a quelques minutes... Le jeune homme se retourna, oubliant son désir de se venger d'Alexander. Dionysos semblait vouloir discuter ! Peut-être pour éviter de devoir se retrouver entre Alexander et lui...

Wade ▬ Tu n'as pas idée à quel point je suis désolé...

Baissant la tête, il ferma les yeux. La culpabilité qui l'habitait depuis longtemps maintenant avait refait surface et était en train de le consumer. Il se sentait sale et aurait sûrement envie de se donner des gifles. Pourtant, Dionysos resta de marbre, sentant ses mains sur son visage, il se contenta d'hocher la tête à sa proposition et de le regarder dans les yeux au moment où il lui dit les trois mots magiques. Ils avaient une signification particulière : Un signe que peut-être tout espoir n'était pas perdu.

Wade ▬ Je t'aime tellement...

Les deux garçons partagèrent un baiser et à contre cœur, Wade y mit fin. Ils allaient devoir discuter et il voulait avoir les idées claires. Les deux garçons se séparèrent et après quelques minutes, Wade entra dans la cuisine, éclairée une bouteille à la main. En le voyant de dos, l'interne eût l'envie de se glisser derrière lui et de l'encercler de ses bras mais ce n'était pas le moment. Pourtant, il lui caressa le dos, lui montrant qu'il était là et il partit mettre la table. Il n'avait pas vraiment faim mais il voulait tellement discuter... Il l'observa faire à manger, cherchant les mots pour prouver que leur couple comptait à ses yeux. Après quelques minutes, Dionysos arriva et Wade le regarda dans les yeux, jouant avec sa fourchette.

Wade ▬ Dis moi ce que je dois faire pour arranger les choses... N'importe quoi ! Je suis même prêt à te laisser me tromper si ça peut t'aider à te sentir mieux... Je suis prêt à tout !

Bien sûr, il espérait qu'il ne lui demande pas quelque chose comme ça. Imaginer Dionysos avec un autre, était quelque chose qu'il ne supportait pas. L'écrivain était séduisant et il attirait les regards. Souvent, Wade s'était montré jaloux et possessif mais il avait confiance en Dio'. L'inverse n'était sûrement plus vrai...

Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 15:33


Dionysos n'était pas un homme violent, il n'avait jamais été dans une bagarre. Il aurait pu gueuler, se lancer dans une joute verbale acerbe mais il était trop en colère pour cela. Il avait envie de calme, de réfléchir, de se calmer, de dormir, de Wade. Il était toujours plus calme à ses côtés, il se sentait toujours mieux avec lui sauf que cela ne pouvait pas fonctionner ce soir. La raison de sa colère était dirigée contre Wade et il ne pouvait pas être à côté de lui. Alors qu'il le retenait en l'enlaçant, l'interne en chirurgie lui lança un pique. C'était vrai, il avait peur qu'il lui démolisse la tête mais il avait aussi peur que Wade soit celui qu'on emmènerait à l'hôpital en ambulance ou qu'il se casse la main et ne puisse pu jamais opérer. « Oui, c'est vrai mais je suis plus inquiet pour toi. Tu feras quoi si tu te casses la main parce que tu le frappes ? » lui demanda-t-il en retour. Dionysos n'avait pas nié être aussi inquiet pour Alexander. Ce n'était pas de sa faute, l'écrivain avait amené le sujet dans leur discussion et il avait appris ainsi pour les multiples infidélités. Le psy n'avait dit que la vérité, étonné quand Dionysos avait dit avoir été trompé qu'une seule fois.

Dionysos avait peur pour son couple, il ne voulait pas en voir la fin. Il ne savait pas si c'était à cause de son amour pour Wade ou parce qu'il n'avait connu que cela, il n'avait jamais été célibataire en quelque sorte et il ne connaissait que Wade. Cela pouvait évidemment être un mélange des deux. Alex lui avait mis le doute. Wade le rassura en lui disant qu'il ne désirait que Dio. C'était une bonne chose mais l'écrivain ne pouvait pas dire la même chose. Il désirait Wade, au fond de lui car là il était en colère, mais il désirait aussi Alex.

Pour la première fois, Wade lui disait qu'il était désolé. Ce n'était pas encore des excuses mais c'était un bon départ. Il lui sourit et dit « Je sais. » Dio' lui dit qu'il l'aimait et Wade le lui dit à son tour. Dionysos lança l'idée du repas pour discuter. Il allait faire un plat simple, plus que simple même. Ils descendirent à la cuisine et Dio' remplit d'eau une casserole qu'il plaça sur une plaque électrique. Quelques minutes plus tard, le repas fut prêt. Wade était resté tout le long à côté de lui, sauf pour mettre la table et pour chercher une bouteille. L'alcool leur ferait le plus grand bien, si aucun en buvait trop sinon Alex allait se retrouver en train de se battre avec Wade ou en train de coucher avec Dio' qui regretterait aussitôt une fois que l'alcool aura quitté son organisme.

Ils s'installèrent à table. Le cœur n'était pas dans le repas, aucun des deux n'avait réellement faim. Wade entama la discussion et étonna Dionysos qui ne s'attendait pas à sa bénédiction pour le tromper, une chose qu'il ne voulait pas. Alex lui avait propos d'être son amant ce matin et Dionysos lui avait promis d'y réfléchir même si il avait failli accepter à plusieurs reprises ce matin. Il ne savait toujours pas sa réponse. Il était bien avec Wade en règle général mais dire que son couple battait de l'aile serait un euphémisme. Dionysos avait besoin de savoir si il restait pour les bonnes raisons, comme l'amour, ou les mauvaises, comme rester car il ne connaissait que cela. Aller voir ailleurs allait peut-être lui faire se rendre compte des véritables raisons. « Je veux la vérité. Toute la vérité, aussi horrible quelle puisse l'être. » dit-il simplement. Il ne demandait même pas la fidélité sur le coup mais cela devait sembler logique … ou peut être parce qu'il envisageait de ne pas être fidèle. « Pourquoi tu … tu allais vers lui ? » demanda-t-il. Dionysos ne parlait pas facilement de sexe, certes au lit il était assez aventureux mais il n'était pas confortable avec ce sujet en dehors du lit de plus le demander ainsi lui ferait imaginer Alex & Wade en train de copuler.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 18:13


Les bras qui l'encerclaient l'apaisaient à une vitesse. Dionysos avait toujours eu cet effet là sur Wade. C'était un sanguin, il démarrait toujours au quart de tour et c'était souvent l'écrivain qui le faisait redescendre sur Terre et qui lui conseillait de réfléchir avant d'agir. Ce caractère lui avait déjà posé des soucis par le passé et les paroles du brun était sensé. Malgré tout ce qu'il venait d'apprendre, il prenait encore soin de lui. Son métier, c'était toute sa vie ! En dehors de Dionysos, c'était la seule chose qui lui restait et vu les difficultés qu'ils traversaient, il y avait des chances qu'il ne lui reste plus que ça. Hochant la tête, il finit par s'excuser. Ce n'était que des mots mais il avait besoin de les dire. L'écrivain avait un comportement exemplaire et c'était bien ce qui inquiétait Wade. C'était souvent le calme avant la tempête et même s'il lui avait dit qu'il n'avait pas abandonné, il avait peur des conséquences.

Wade ▬ Tu mérites mieux que moi...

C'était peut-être dur à entendre pour Wade mais c'était la vérité. Dionysos avait peut-être fauté lui aussi mais il n'avait pas menti. L'écrivain prit les choses en main et donna des ordres que l'interne ne pût refuser. Il voulait discuter, c'était le plus important. Une dizaine de minutes plus tard, ils étaient tous les deux à table et Wade ouvrit les hostilités. Dionysos ne répondit même pas à sa première proposition et le brun fronça les sourcils. Qu'est ce que ça voulait dire ? Envisageait-il vraiment d'aller voir ailleurs pour se venger ? Hochant la tête, Wade versa le liquide rouge dans son verre et dans celui de Dionysos avant de prendre la parole

Wade ▬ D'accord, mais je veux que tu sois honnête avec moi aussi...

Avalant son verre d'un trait, il écouta la première question de son interlocuteur et soupira. Pourquoi y était-il allé ? Il ne le savait pas vraiment... C'était une accumulation de beaucoup de chose. Baissant la tête, il la releva et plongea son regard dans celui de l'écrivain

Wade ▬ Je ne sais pas vraiment... J'étais confus ! Tu avais sorti ton premier bouquin, je n'étais qu'un petit interne. J'ai fait une sorte de complexe par rapport à toi ! On ne se voyait pas beaucoup, certes par ma faute... Et puis, tu connais Alexander ! Il m'a charmé et je me suis laissé tenter !

Il avait dû mal à parler, à lui expliquer ce qui l'avait poussé à aller coucher avec un autre homme. Surtout qu'il n'en gardait pas un souvenir mémorable. Il soupira et se passa une main dans les cheveux et se versa un nouveau verre.

Wade ▬ Tu n'y étais pour rien... Ce n'était pas parce que tu ne me comblais pas ! Tu étais parfait, tu l'es toujours ! C'était une erreur et le pire, c'est que j'ai recommencé !

Un silence s'installa entre les deux garçons. L'ambiance n'était déjà pas au beau fixe mais il avait l'impression qu'il venait de la plomber encore plus. Il voulait oublier tout ça, rayer ça de sa vie ! Si lui en était capable, ça ne semblait pas être le cas pour Dionysos qui continuait à rester silencieux.

Wade ▬ Je peux me permettre de te demander quelque chose ? Pourquoi tu as couché avec lui ? Après tout, on a tous les deux craquer pour cet homme et je crois que c'est loin d'être fini...

Fixant Dio', Wade fronça les sourcils. Le comportement de son petit ami n'était pas normal... Il lui cachait quelque chose et ça se sentait !

Wade ▬ Qu'est ce qui s'est passé ce matin avec Alexander ? Mis à part qu'il t'a tout raconté...

Il savait qu'il y avait eu quelque chose. Connaissant Alexander, il n'avait pas dû déballer ça et partir. Non, il avait du vouloir profiter de la situation... La peur s'empara de l'interne alors qu'il imaginait le pire.

Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 18:50


Dionysos avait toujours été un homme calme, il n'aimait pas se battre ni voir des gens se battre pourtant il savait très bien se battre pour avoir pratiqué de la boxe. Il n'aimait pas la violence mais ce n'était pas pour autant qu'il allait se laisser faire si jamais on l'attaquait. Ce n'était pas la première fois qu'il calmait Wade, son petit-ami ayant toujours eu un caractère impulsif. L'écrivain ne voulait pas qu'il se batte avec Alex pour qu'aucun des hommes soient blessés, surtout que ce serait sa faute vu qu'ils se seraient battus pour lui en quelque sorte. Dionysos aimait bien sentir Wade entre ses bras, il se sentait plus complet en sa présence. Il connaissait cet homme par cœur, tout comme l'interne en chirurgien le connaissait par cœur. Ils n'avaient pas forcement besoin de mot pour se comprendre mais parler faisait toujours du bien, surtout avec une voix aussi sexy et sensuelle que celle de Wade.

« C'est faux. Je suis loin de l'homme parfait que tu penses que je suis. Tu m'as toujours mis sur un piédestal. » dit-il. Dionysos avait toujours de bonnes notes, les professeurs l'avaient toujours adorés, il avait été publié dès l'obtention de son diplôme grâce à un de ses profs, il avait connu le succès aussitôt mais jamais il n'aurait pu réussir sans Wade, ce dernier avait toujours été à ses côtés. Il l'aidait sans même s'en rendre compte, sa présence l'apaisait et était la source de son inspiration. Il n'aurait jamais été aussi loin dans sa carrière sans Wade et ce dernier ne s'en rendait pas. Wade versa du vin dans leur verre et Dionysos en but plusieurs gorgées avant de reposer son verre sur la table.

« Bien sûr, j'ai toujours été honnête avec toi. » lui dit-il avant de voir Wade boire son verre d'un seul coup. Il lui demanda ensuite pourquoi il avait été voir ailleurs. Les deux hommes avaient évité cette conversation mais il était impossible de l'éviter éternellement. Le sujet devait être abordé et cette soirée était parfaite pour cela.

Wade lui expliqua ses raisons. Il était complexé du succès de Dionysos alors que lui n'était encore qu'un étudiant. Cela l'avait rongé peu à peu jusqu'à cette erreur. « Je suis pas parfait. J'aurais dû voir que tu allais mal. J'aurais dû te dire depuis longtemps que c'est grâce à toi que j'ai un tel succès. Tu es ma source d'inspiration, tu l'as toujours été. Tu es un docteur, tu sauves des vies, tu vas en sauver tellement. Je ne suis qu'écrivain, j'égaye peut être la journée de mes lecteurs mais toi tu sauves des gens. Et si on se voit pas beaucoup ce n'est pas de ta faute. Tu es docteur, tu as toujours voulu l'être, je sais depuis longtemps que tu es occupé. » dit-il en le regardant, il prit ensuite des pâtes avec sa fourchette et commença à manger avant de reprendre un peu de vin. L'alcool allait l'aider à digérer le repas … et surtout leur discussion.

« Notre couple … on s'entendait pu, Alex me connaît et le savait, il en a profité pour m'inviter à dîner. J'ai accepté. On a un peu bu mais vraiment pas beaucoup. Il m'a propos un dernier café chez lui et j'ai accepté. J'ai été charmé, il m'écoutait, il avait l'air intéressé et il me draguait. Ca m'a fait du bien. Je l'ai embrassé et on a couché ensemble. J'ai été idiot. » Alexander était son psy donc évidemment il le connaissait et il connaissait aussi les problèmes que vivait le couple. Dionysos avait eu des soupçons d'infidélité mais pas assez pour qu'il en parle avec son homme. Il avait eu besoin d'attention cette nuit et Alex en avait profité pour ouvrir une porte dans laquelle Dionysos était rentré. « On a parlé, il m'a dit pour … enfin tu vois. J'étais tellement en colère, je l'ai embrassé et je l'ai supplié de me faire l'amour. Je voulais juste oublié et te faire du mal. Il n'a pas voulu. Il m'a réconforté et conseillé de te parler. » dit-il avec un très léger sourire. Il ne parla pas de la proposition de devenir amant cependant et il ne comptait pas en parler. « Tu peux exprimer ta colère, tu dois même. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 19:29


C'était sûrement à cause de son père que Wade avait un si gros problème au niveau de sa conscience. Il avait toujours l'impression de ne pas être assez bien et avait toujours envié l'homme qui se trouvait maintenant en face de lui. Il n'était pas parfait, il avait raison là dessus mais il était parfait à ses yeux. Wade ne pouvait concevoir de vivre sans cet homme à ses côtés. Dionysos avait des défauts mais ils étaient minimes aux yeux de l'interne. Il détestait ce qu'il était en train de faire : Parler de son adultère le mettait mal à l'aise et il avait l'impression de recommencer. Il avait dû mal à garder son regard sur celui de l'écrivain. Il n'imaginait pas ce que devais ressentir ce dernier. Il avait l'impression de se donner des excuses et il n'en avait aucune. Rien ne pouvait pardonner ce qu'il avait fait ! Une fois son petit discours de fait, il se sentit mal ! Il avait l'impression d'attendre la sentence d'un juge et lorsque Dionysos commença à parler, il tressaillit. Les paroles du brun le rassurèrent un peu : Il semblait le croire ! Et il fût même touché par ce qu'il disait :

Wade ▬ Ce n'était pas des raisons suffisantes pour te tromper... Je n'arrivais plus à me regarder dans une glace, quand j'étais avec lui, je m'imaginais que j'étais avec toi ! Je n'ai jamais cessé de t'aimer...

Avalant une fourchette de pâtes, il soupira alors que sa tête continuait de bouillonner. Il était parti pour une bonne migraine mais il s'en fichait : Seul l'homme en face de lui comptait en ce moment. Wade détestait les silences et décida de renvoyer la question à Dio' ! La réponse ne le surprit pas : Il s'était montré si distant, à cette époque ! Rongée par la honte et la culpabilité. Laissant tomber sa fourchette, il ferma les yeux :

Wade ▬ Ce mec est un sacré enfoiré... Il savait que tu étais en couple et... Moi, il ne l'a su que le lendemain matin quand il a remarqué le fait que j'étais nerveux.

La colère qui avait disparu venait de faire son apparition. Et dire qu'il n'était qu'à quelques mètre d'eux ! Ce mec était un véritable poison pour son couple et Wade n'avait qu'une envie : S'en débarrasser au plus vite ! Pourtant, il n'était pas au bout de ses surprises. Relevant les yeux, il ne réalisait pas ce que venait de dire Dionysos. Il l'avait embrassé ? Demandé de faire l'amour ? Et voir ce sourire sur le visage de l'écrivain énerva le brun. Il avait envie de tout envoyer balader sur la table. Mais la phrase de son petit ami le ramena sur Terre. Non, il ne s'énerverait pas...

Wade ▬ Il a fait ça ? Que c'est gentil de sa part ! Rappelles moi de lui envoyer un bouquet de fleurs pour le remercier...

Son sourire n'était sûrement pas suffisant pour cacher sa colère. Mais que pouvait-il dire ? Il était en tord et même s'ils avaient couché ensemble, il ne pourrait rien dire.

Wade ▬ Ton sourire... Il a bien joué son coup !

Plissant les yeux, il tourna la tête et se leva brusquement. Il savait qu'il n'avait aucun droit d'être énervé mais c'était plus fort que lui. Et le pire, c'est que Dionysos ne remarquait rien ! Il l'observait avec cet air interrogateur et Wade déglutit.

Wade ▬ Dis moi la vérité ! Il te plaît ? T'es attiré par lui ? Ne me mens pas, s'il-te-plaît...

Il était en train de devenir fou. Mais le ton de la voix de Dionysos et son sourire avaient été un électrochoc. Il avait compris le petit jeu du psychologue mais il n'était pas question qu'il arrive à ses fins.

Wade ▬ C'est toi qu'il veut... Il a fait semblant de repousser tes avances pour que tu baisses ta garde avec lui ! C'est un psychologue, il est doué pour manipuler les gens. Tu comptes le revoir ?

Si quelqu'un verrait la scène, Wade passerait sûrement pour un fou ou pour un paranoïaque mais il avait si peur de perdre Dionysos qu'il était incapable de faire la part des choses...

Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 20:01


Wade voulait devenir chirurgien pour prouver à son père qu'il en était capable contrairement à ce que pensait son géniteur. Il était doué dans ses études et il était un bon chirurgien. Son père le faisait penser qu'il n'était pas assez bon, qu'il n'était jamais assez bon. Dionysos le savait et il avait toujours essayé de l'aider à vaincre ce complexe mais il n'y était jamais arrivé. Wade avait ses raisons pour l'avoir trompé tout comme Dionysos en avait mais ce n'était en aucun cas des excuses, c'était juste ce qu'ils avaient ressenti à ce moment. « Il était … euh … meilleur ? Il faisait des … choses qu'on fait pas ? » demanda-t-il avec beaucoup de mal. Il n'avait jamais été à l'aise avec le sexe, il ne savait pas comment en parler et encore comment demander à son petit-ami si son amant était meilleur au lit que lui. Avec Alex, cela avait été différent. Ce n'était pas meilleur ni pire, juste différent. Alexander y était allé plus brutalement, non pas que cela ait gêné Dionysos. Avec Wade, c'était plus tendre, ce n'était pas bestial. L'écrivain rougit en posant cette question, parler de sexe lui faisait toujours cet effet. « Je sais qu'on en parle pas mais on peut. » Il se sentait mourir de honte et devint aussi rouge qu'une tomate. Ce n'était pas comme si il n'avait jamais vu Wade nu ou qu'il n'avait jamais rien fait avec lui, bien au contraire.

« J'ai pris l'initiative. Il a ouvert des portes et j'en ai profité. Tout n'est pas de sa faute. Je suis fautif. Je suis désolé Wade. » dit-il. Il ne protégeait pas Alex, il voulait que la vérité soit dite. Il ne voulait pas que Wade le voit comme une vulgaire victime abusé par l'affreux Alexander. Le psy était tout autant fautif que lui, peut-être moins. Il savait que Dionysos était en couple mais Dionysos le savait aussi. Il n'aurait pas dû accepter son offre dès le début.

Dionysos expliqua ensuite ce qu'il s'était passé dans la matinée. Il omit de parler de son offre et aussi que le réconfort c'était fait par un câlin pas totalement platonique et aussi de la main du psy qui avait touché son sexe avant que Dionysos lui dise de partir. Wade n'avait pas besoin d'entendre cela, il était suffisamment énervé. « De quoi mon sourire ? Ce n'est pas le grand méchant que tu imagines. Il peut être un vrai enfoiré, sur ça je suis plus que d'accord, mais il peut aussi être quelqu'un de bien. Aucun de nous a été obligé de coucher avec lui. » dit-il.

Wade lui demanda ensuite si il lui plaisait. « Oui, je suis attiré par lui et je suis avec toi donc que je sois attiré par lui ou pas ne change rien. » Wade parla de nouveau et évidemment attaqua Alex. « Il a repoussé mes avances, il a pas fait semblant. Oui, je compte le revoir. Il ne me manipule pas, il m'a clairement dit de parler avec toi pour arranger les choses pas pour nous séparer. Pourquoi tu le hais tant ? Il ne t'a obligé à rien, il ne m'a obligé à rien. Tu devrais être en colère contre moi pas lui, c'est moi qui voulait avec lui ce matin et c'est lui qui a refusé. Tu m'obliges à le défendre, tu t'en rends compte ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 21:02


La discussion était en train de tourner peu à peu au vinaigre. En même temps, le sujet abordé était loin d'être simple. Wade venait de déballer les raisons qui l'avaient poussé à le tromper et ça avait été une des choses les pires qu'il ait eu à faire. C'était ce qu'il fallait, pour que leur couple reparte sur de bons pieds ou qu'il ait au moins une chance de repartir. Il aimait tellement cet homme, il se demandait tous les jours ce qu'il avait fait pour être tombé sur un homme comme Dionysos. Ce dernier expliqua ses propres raisons : Pouvait-il lui en vouloir ? En y pensant, tout était de sa faute... S'il n'avait pas été jaloux du succès de l'écrivain, s'il avait plus confiance en lui, rien de tout ça ne se serait passé. Baissant les yeux, ce n'est que la question du brun qui le força à relever les yeux. Fronçant les sourcils, il le regarda attentivement. Où voulait-il en venir ? Il n'y avait pas de comparaison à faire !

Wade ▬ Non, il n'était pas meilleur et de toute façon, tu devrais le savoir non ? Et je préfères cent fois faire l'amour avec toi que de faire une maudite partie de jambe en l'air avec lui...

Mais le pire était à venir. Dionysos semblait prendre la défense d'Alexander. Chose impensable dans l'esprit du chirurgien. Fronçant les sourcils, il le regarda quelques secondes, incapable de parler.

Wade ▬ Je n'ai pas dit qu'on avait pas notre part de responsabilité mais quand on est quelqu'un de soit disant bien, on ne drague pas des gens qui sont en couple...

Son ton était glaciale et il laissait sortir la rancœur qu'il avait envers le psychologue ressortir. Wade montrait de nouveau un côté sombre de sa personnalité : Il était têtu et il lui était impossible de penser qu'Alexander n'était pas responsable de leurs problèmes. Mais le brun n'était pas au bout de ses peines, lorsque Dionysos lui raconta les événements du matin, il n'avait pu s'empêcher de se lever brusquement. Il essayait de contenir la colère qui menaçait d'exploser à tout moment. Posant ses yeux sur l'écrivain, il le regardait avec un air incrédule

Wade ▬ Et bien s'il est si gentil que ça, on a qu'à aller le voir pour faire une thérapie de groupe... Je nous vois bien en train de raconter les détails croustillants entre nous !

Sa voix sifflait tel un serpent et ses yeux étaient aussi noir que l'enfer. Il était aux bords d'exploser mais il se contenait : Il ne voulait pas perdre Dio' ! C'était bien la seule personne qui arrivait à avoir une telle emprise sur lui. Pourtant, il reçut un coup de couteau dans le ventre quand il lui avoua qu'il était attiré par lui.

Wade ▬ Oh que si ça change tout... Je n'éprouve rien pour lui ! Même pas d'attirance ! Je me demande même comment j'ai pu coucher avec lui ! Je me hais pour ce que j'ai fait ! Je ne suis pas sûr que ce soit le cas pour toi...

C'était peut-être dur à entendre, sûrement faux ! Mais la colère était si dure à contenir. Il avait fait du mal à Dionysos, il en était conscient mais Dionysos était en train de se venger sans même s'en rendre compte.

Wade ▬ Tu comptes le revoir ? Je... Tu n'en as rien à faire en faites...

Le brun se mordit la langue et ferma les yeux. Il ne voulait même plus le regarder. Il était en train de le détruire petit à petit. Paradoxalement, il se calmait peu à peu. De nouveau la tristesse s'installa. A croire qu'il n'était plus capable que de ressentir que ces deux émotions. Pour une fois, il apprécia le silence. Ça lui permettait de réfléchir un peu.

Wade ▬ Comment peux-tu imaginer une seconde que j'accepte le fait que tu veuilles le revoir ? Mais fais-ce que tu veux ! Après tout, j'ai dit que j'étais prêt à tout pour sauver notre couple... Et si ma punition, c'est de vous voir flirter alors je l'accepte.

Le brun s'avança vers Dionysos et le regarda sans aucune émotion apparente. Il était complètement vidé... Faisant un pas de côté, il passa à côté de lui et se dirigea vers la sortie :

Wade ▬ La prochaine fois que tu le verras, félicites le de ma part !

Et sans dire un mot, il sortit de la cuisine. Il n'avait qu'une envie : S'effondrer sur son lit et pleurer jusqu'à ce qu'il n'en ai plus la force !

Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 21:59


« Tu as couché avec lui plusieurs fois, comment je pourrais le savoir ? » demanda-t-il, il avait envie de lui demander aussi combien de fois ils avaient couché ensemble mais il connaissait déjà la réponse : Wade ne le savait. Il ignorait la réponse non pas parce que cela n'avait jamais été important de coucher avec Alex mais parce que cela était arrivé de trop nombreuses fois. Dionysos pouvait lui dire le nombre de fois qu'il a couché avec cet homme, le nombre de baisers qu'ils avaient partagé mais à cause de l'importance qu'il pouvait donner à cela mais parce que cela comptait, il avait trompé son petit-ami, il avait brisé la confiance établi durant les années ensemble. « J'aimerais être aussi sûr que toi. Parce que mon problème c'est que je t'aime mais que j'ai pris du plaisir avec lui. J'ai pris du plaisir avec un autre homme et cela me fait mal et je sais que tu me détestes pour ça car moi je me détestes pour ça. » dit-il. Pour Dionysos, le sexe a toujours été un moyen de montrer ses sentiments, le sexe n'avait rien à voir avec la simple satisfaction physique. Il avait toujours eu besoin de sentiment pour coucher avec quelqu'un ce qui n'était pas un problème vu qu'il a toujours été avec Wade.

« Et il s'est sincèrement excusé pour ça. Tu dis que c'est une mauvaise personne et moi je dis que non. Ce n'est pas pour autant que c'est un ange. Tu couchais juste avec lui, on a parlé alors je sais que c'est pas un salop fini comme tu le pense. » dit-il. Il détestait avoir à défendre Alexander sur le moment mais il ne pouvait pas laisser Wade l'attaquait alors qu'il ne pouvait pas se défendre et évidemment il n'avait pas du tout envie de la présence du psychologue dans sa cuisine alors qu'il avait une discussion de ce genre avec Wade, en fait il ne voulait même pas avoir Alex dans la même pièce que Wade.

Dionysos raconta sa matinée en compagnie d'Alex et Wade le prit mal. Il était debout. « Pourquoi tu ne vois que du mal en lui ? Je peux comprendre que tu le détestes mais tu vois que son mauvais côté. » Dionysos avait toujours vu le meilleur chez les autres, il essayait toujours de voir leur bon côté et il avait vu le bon côté d'Alexander. Il savait bien que le psy pouvait être manipulateur et essayait bien des choses pour obtenir ce qu'il désirait mais il n'était pas un menteur et il ne cachait pas son jeu. Il avait voulu Dionysos et il lui avait bien fait comprendre. Il le voulait encore et il lui avait dit. Il lui avait aussi conseillé de parler et d'arranger les choses avec Wade. « Tu vas me dire que tu as couché avec lui sans être attiré par lui ? Il aurait été laid, tu aurais quand même couché avec lui ? Tu vas me dire qu'il ne t'attire tellement pas que tu as couché plusieurs fois avec lui ? » lui lança-t-il.

Dionysos ne répondit pas à son pique. Évidemment que son couple était important à ses yeux, sinon il ne serait pas en train de se disputer avec son petit-ami pour essayer de sauver son couple ou du moins ce qu'il en restait en cet instant. Il parla de nouveau en le regardant, un regard vide. Il commença ensuite à partir sans laisser le temps à l'écrivain de lui répondre. Il le rejoint dans leur chambre et s'assit à côté de lui sur leur lit. « Je veux pas te faire souffrir Wade mais c'est important pour moi de lui parler. Je veux mettre les choses au point. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Mer 8 Fév - 22:41


Dionysos semblait incapable de comprendre ce que ressentait Wade. Ce dernier n'arrivait pas à comprendre les réactions de son homme. Enfin, si il commençait à comprendre mais c'était une pensée inacceptable pour lui et pourtant au fur et à mesure que la discussion avançait, ça devenait de plus en plus évident. Il tentait bien de se calmer, de contenir la colère qui l'envahissait. La fatigue ne l'aidait pas dans ce combat. Il voyait tout en noir, à la limite de la paranoïa. C'était la première fois qu'il réagissait de la sorte mais il avait peur, peur de perdre l'homme qu'il aimait. Soupirant, il se passa une main devant le visage. Il était capable de tout et de n'importe quoi à ce moment précis.

Wade ▬ Tu as couché avec donc tu es en mesure de savoir de quoi il est capable ? Et franchement, il n'y a pas photo entre vous deux... Par contre, ce n'est peut-être pas le cas dans l'autre sens.

La jalousie était en train de le dévorer de l'intérieur et c'était une sensation qu'il ne supportait pas. Il détestait perdre le contrôle de lui mais Dionysos ne l'aidait pas, pas du tout même. Il ne comprenait pas qu'en s'obstinant à défendre Alexander, il ne faisait qu'empirer les choses.

Wade ▬ En es-tu vraiment sûr ? Est-ce que tu es sûr de m'aimer ? Parce que je commences sérieusement à en douter !

Il n'y allait peut-être pas de mains mortes. Il lâchait des bombes avec une telle facilité qu'il s'en étonnait lui même. Il était en train de relâcher la pression accumulée depuis leurs adultères respectifs. Ce n'était pas le fait qui le trompe qui le faisait douter, c'était l'importance qu'il donnait à Alexander. Il faillit s'étrangler après les mots du brun. C'était la quatrième dimension...

Wade ▬ Ah parce que lui quand il s'excuse, tu les acceptes ? Par contre, les miennes... Et je ne te parles pas de tout de suite... Je te parles du moment où je t'ai annoncé t'avoir trompé ! Tu ne m'as jamais pardonné ce geste ! Tu l'as fait en partie, simplement parce que tu avais commis la même erreur... Et s'il est si bien que ça, vas le voir ! Il te rendra sûrement plus heureux, c'est certain !

Il avait l'impression d'être spectateur de son propre corps. Il tendait le bâton pour se faire battre mais il avait si mal que c'était la seule façon qu'il avait pour ne pas s'effondrer.

Wade ▬ Et ce mec a sûrement des bons côtés mais tu m'excuseras de ne pas les prendre en compte ! Je ne suis pas comme toi... Je ne relativise pas tout ! Tu sais aussi bien que moi qu'il te veut... Tu le sais, je le sais et n'importe qui qui vous a vu tous les deux comprendrait ! Alors, excuses moi d'avoir dû mal à prendre en considération ses bons côtés !

Levant les yeux au ciel, à la question qui suivit, il le regarda quelques secondes silencieusement. La réponse était évidente...

Wade ▬ Bien sûr qu'il m'a attiré ! Mais je n'en fais pas toute une histoire... Je rencontre des gars séduisants tous les jours, certains m'attirent, d'autres non ! Ce n'est pas pour autant que je vais leur sauter dessus ! Mais toi, la façon dont tu en parles... Y a autre chose que de l'attirance, c'est ça ?

Il serra les dents et eût l'envie de donner un énorme coup de poing dans le mur. Il fallait qu'il se défoule mais il ne pouvait pas se le permettre ! Pas encore et pas sur Dio'. Et puis, il accusa le coup. Les 36 heures de gardes commençaient à faire effet et le brun se sentit pris par une soudaine mélancolie et décida de sortir de la pièce. Il ne put s'empêcher de lancer une dernière pique et il se dirigea vers leur chambre, enfin si on pouvait encore employer le terme "leur" S'asseyant, il se prit la tête entre les mains et laissa les larmes coulée toute seules, dans un silence de mort. Il sentit Dionysos s'approcher de lui et il ne bougea même pas. Il resta immobile.

Wade ▬ Si c'est ce que tu veux... Inconsciemment, tu veux me faire payer ce que je t'ai fait, le fait que j'ai menti ! Et en faisant ça, tu profites pour faire le point sur ce que tu ressens pour lui.

Il n'avait pas bougé et il finit par tourner la tête vers lui et il se mit à sourire, un sourire triste.

Wade ▬ Je ne me battrais pas Dio' ! Je veux que tu sois heureux et si c'est avec lui et bien soit... Mais je ne me battrais pas pour une cause perdue d'avance ! Je mettais arranger pour ne plus prendre de gardes qui durent plus de 36 heures ! Je vais demander qu'on annule ! Je vais te donner l'espace dont tu as besoin... Comme ça, il pourra venir ici et vous pourrez discuter ou faire ce que vous voulez...

Il était passé par tous les états durant cette discussion et là, l'abattement s'était emparé de lui. La fatigue était telle qu'il ne voulait même plus se battre. Après tout, à quoi ça servait de se battre contre une chose inéluctable ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Jeu 9 Fév - 9:00


Wade avait couché à plusieurs reprises avec Alex contrairement à Dionysos qui n'avait couché qu'une seule avec lui et pourtant c'était l'écrivain qui avait le plus apprécié coucher avec Alex. Dionysos était cent fois meilleur que le psychologue selon Wade, mais l'interne n'était pas cent fois meilleur que le trentenaire. C'était différent, aussi bon l'un que l'autre. Il avait promis d'être honnête et il n'aimait pas mentir pourtant il avait envie de mentir à ce moment là. « C'était différent. » dit-il, ne disant pas si c'était en mal ou en bien, mais Wade devait sûrement penser qu'Alexander était meilleur alors qu'il était aussi bon mais différemment. Il sentait que son petit-ami allait mal interpréter ce qu'il venait de dire. « Ce n'était pas mieux mais pas moins bien non plus. » dit-il, honteux sur la dernière partie de la phrase. Le psychologue était un amant expérimen té et il avait su comment donner du plaisir à Dionysos. Mais ce n'était pas le pire pour lui, l'écrivain avait toujours vu l'acte comme une manière de montrer ses sentiments et il ne coucherait pas avec une personne juste pour du sexe, contrairement à Wade et à Alex. Il avait des sentiments pour cet homme, des sentiments qu'il ne savait pas définir.

« Je t'aime. Si c'était pas le cas, tu ne m'aurais pas vu ce soir, je me disputerais pas avec toi. » Leur couple était en train d'exploser, les deux hommes n'avaient jamais eu une telle dispute. Les petites choses c'étaient accumulées au fil des années et tout était en train de sortir. Wade avait toujours manqué de confiance en lui, à cause de son père qui l'avait toujours vu beaucoup moins bien qu'il était réellement, et cela se montrait dans la confiance qu'il avait dans leur couple. Dionysos éprouvait des sentiments pour un autre homme, ce n'était pas de l'amour mais c'était plus qu'une simple attirance et c'était un gros problème.

« Il m'a dragué, tu m'as trompé. C'est plus simple de le pardonner. Je me suis toujours pas pardonné pour t'avoir trompé et j'étais tellement prés à te pardonner avant d'apprendre que tu m'avais menti. J'ai vu tes efforts, tu as fait ton maximum pour être plus souvent à la maison, tu étais plus tendre avec moi. Arrête de parler de lui. On parle de nous là. Tu es celui qui m'a rendu heureux pendant presque dix ans Wade. » dit-il, décidant de ne pu parler d'Alex. Il ne voulait pu entendre ce prénom quand il était en présence de Wade. Les deux hommes étaient têtus et ils ne changeraient pas d'avis sur cet homme. Wade ne voyait que son mauvais côté, Dionysos avait vu le bon côté et il attachait plus d'importance à ce côté là, comme il le faisait avec tout le monde.

« Non ! » dit-il aussitôt, peut être même trop vite. Il ne savait pas ce qu'il ressentait exactement pour le psychologue et il ne voulait pas en discuter avec Wade, la situation était déjà assez tendue comme ça. Il voyait bien que son homme, ou ex si la soirée continuait ainsi car Wade ne voudrait pu de lui, était sur le point d'exploser. Il avait envie de se défouler et il se retenait. Il partit dans la chambre du couple. Dionysos le suivit doucement et s'installa à ses côtés. Il passa un bras sur ses épaules et le tira vers lui pour que Wade pose sa tête sur son épaule.

« Tu abandonnes donc. » Ce n'était pas une question mais un fait. Son cœur semblait s'arrêter. Il ne ressentait rien, il se sentait vide. Il était tellement en colère et triste à la fois, c'était trop de sentiment. « Je vais dormir à l'hôtel. Je peux pas … Je peux pas rester avec toi si tu veux pas de moi. » dit-il avant de poser ses lèvres sur le front de l'homme qu'il aime et de partir de leur chambre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Jeu 9 Fév - 11:00


Wade n'avait jamais été aussi furieux. Et pourtant, il y en avait eu des échanges houleux avec son père mais ce n'était rien à côté de ce qui se passait avec Dionysos. Pourtant, les choses auraient pu tourner différemment... Ils avaient tous les deux leur torts et l'interne devait reconnaître qu'on pouvait lui rajouter le fait qu'il avait menti dans la liste des dommages qu'il avait causé. Mais là, il approchait de plus en plus de la rupture et il ne valait mieux pas pour Dionysos comme pour lui qu'il n'en arrive à ce point là. Sanguin de naissance, il pouvait très bien décider de tout plaquer en un claquement de doigt. D'ailleurs, c'était étonnant qu'il reste aussi calme. Et l'écrivain ne semblait pas comprendre qu'il valait mieux calmer le jeu. Wade avait l'impression d'avoir touché le fond mais à chaque fois, il s'enfonçait davantage. Il secoua la tête et se maintînt contre le mur.

Wade ▬ Donc faire l'amour avec un inconnu, c'est aussi bien qu'avec moi... Tu te rends compte de ce que tu me dis ? Tu te rends compte que tu es en train de me prouver que je ne compte pas mieux qu'un putain de mec que tu as vu une dizaine de fois dans ta vie ? T'en as d'autre à me dire comme ça ?

Il aurait aimé sauter par la fenêtre et s'enfuir loin. Il n'arrivait pas à supporter les paroles du brun. Dionysos se montrait si cassant et pourtant, il voyait bien que ce n'était pas son attention. Il le connaissait assez pour ça et c'était la raison pour laquelle il n'avait pas encore fait ses bagages. Il se mit à rire et le regarda en haussant les sourcils.

Wade ▬ Tu m'aimes ? Tu es là parce que tu te sens coupable... Tu étais prêt à coucher avec Alexander sans même m'en parler avant ! Ah non, j'oubliais ! Il ne te mens pas, LUI ! Mais arrêtes de dire que tu m'aimes... Parce que MOI, je t'aime ! L'inverse, je n'en suis pas sûr.

Il avait le souffle court et il savait que tout le monde devait l'entendre, y comprit Alexander. Ce dernier devait jubiler et c'était sûrement ça qui le rendais malade. Finalement, il avait perdu son homme... Enfin, il était parti pour !

Wade ▬ Alors tu veux qu'on règle le problème comment si on ne peut pas aborder le point central ? Parce que, je ne sais pas si tu as remarqué mais le fait que je t'ai menti n'est plus vraiment le problème principal... Le problème, c'est que t'es attiré par lui et que tu veux le revoir ! Mais, je suppose que tu vois la situation comme ça : Je te laisses faire, tu vas le voir, vous discutez, tu te rends compte qu'il est beaucoup mieux que moi et après, tu te retrouves avec la lourde charge de m'annoncer tout ça...

Il était sûrement en train de devenir fou mais c'était Dionysos qui le rendait comme ça. Il l'aimait plus que n'importe qui et se rendre compte que ce n'était pas réciproque était la pire chose qui pouvait arriver. Le pire était qu'il refusait de l'avouer.

Wade ▬ Non ? Alors pourquoi tu veux le revoir ? Où est passé notre accord ? Je l'ai imaginé sûrement...

L'ironie était son seul échappatoire pour ne pas exploser. Et lorsqu'il comprit qu'il ne pourrait plus en supporter davantage, il décida de partir dans la chambre... Mais l'écrivain n'avait pas envie d'en rester là et Wade resta de marbre devant ses gestes de réconfort. Il ne bougea même pas d'un cil lorsqu'il entendit les paroles de son petit ami. Il était complètement vidé et pourtant, il ne se voyait pas dormir. Il voyait sa vie partir en fumée et il n'aurait plus qu'à ramasser les cendres... Regardant la porte, il resta stoïque écoutant les pas de Dionysos s'éloigner. C'était sûrement mieux comme ça. Il allait se plonger dans le boulot, il se chercherait un nouvel appartement, Dionysos habiterait ici avec Alexander et tout le monde serait heureux. Pourtant, il ne put s'empêcher de se lever et de se lancer à sa poursuite. Le trouvant dans le hall en train de s'habiller, il posa sa main sur l'épaule et le força à se retourner.

Wade ▬ Je suis obligé d'abandonner... Tu ne dis rien qui me donnerait l'espoir que notre couple aura une chance ! Tu n'as fait que me montrer que l'homme de l'autre côté du mur était aussi important que moi... Parce que contrairement à toi, si j'abandonne, ce n'est pas pour en retrouver un autre !

Il tremblait, ne sachant pas quoi dire de plus. Dionysos était celui qui l'avait rendu heureux pendant dix ans et il était certain qu'il pourrait continuer jusqu'à la fin de ses jours mais ce n'était pas suffisant.

Wade ▬ J'ai fait des efforts pour te montrer à quel point je tiens à toi... Je me suis battu pour me libérer et en échange, j'ai le droit d'entendre le fait que mon petit ami est attiré par le voisin ? Tu peux comprendre une seconde de ce que ça me fait ? Imagines que j'arrive un soir et que je te raconte que j'ai failli coucher avec mon titulaire parce que j'étais énervé contre toi et qu'il se pourrait qu'il y ait plus qu'une simple attirance ? Tu ferais quoi ?

Soupirant, il commença à prendre ses affaires également. Si Dionysos partait, il n'était pas question qu'il reste ici. Parce qu'il savait que si c'était le cas, l'écrivain retrouverait un appartement à moitié vide en rentrant.

Wade ▬ Si tu t'en vas, je vais à l'hôpital ! Je vais reprendre la garde que j'ai écourté...

Il s'arrêta alors qu'il était en train de remettre ses chaussures et il regarda Dionysos. Son esprit était confus, incapable de passer outre la jalousie, la colère, la tristesse et la peur qu'il ressentait. Caressant le visage du brun, il s'approcha et l'embrassa tendrement. Il ne voyait pas d'autre moyen pour montrer à Dionysos à quel point il l'aimait...

Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Ven 10 Fév - 11:38


« Bien sûr que tu comptes plus que lui ! » lui dit-il en le pensant réellement, mais vu l'état de leur relation et la colère de Wade il pouvait ne pas le croire. « C'est toi que j'aime Wade ! Et je veux pas parler de lui parce que ça te mets encore plus en colère et je n'ai pas envie de te mettre en colère. Il n'est pas mieux que toi, tu as été l'homme parfait et si t'étais pas autant en colère tu le serais encore. Si tu veux que je ne lui parle pu alors je le ferais. Je le ferais pour toi. » Il n'était pas sûr de pouvoir faire ce qu'il disait mais il essayerait si c'était ce que voulait vraiment Wade. Son couple était très important à ses yeux.

Dionysos ne répondit pas à sa question. C'est vrai qu'ils avaient décidé de ne pu parler avec Alex et qu'il était celui qui avait brisé leur accord. L'écrivain avait envie de le revoir, pour savoir réellement ce qu'il ressentait envers le psychologue mais aussi parce qu'il avait envie de simplement le voir. Il savait que son couple était au bord du précipice et qu'en voulant le revoir il rapprochait encore plus son couple du précipice mais c'était plus fort que lui. Wade le forçait à choisir, Alex lui laissait le choix, mais il connaissait l'interne en chirurgie depuis tellement plus longtemps et il était sûr de ses sentiments envers cet homme.

Dionysos décida de partir dormir à l'hôtel quand Wade lui dit qu'il abandonnait, qu'il ne voulait pu se battre pour sauver leur couple. L'écrivain ne pouvait pas reconstruire son couple seul, cela devait se faire à deux. Wade posa sa main sur son épaule avant de le faire se retourner. « J'ai envie de me battre pour nous mais tout seul je ne peux pas gagner. Tu abandonne et je peux rien dire pour te faire changer d'avis. Je t'aime et oui je suis attiré par lui mais c'est toi que j'aime. » dit-il. Il ne cachait pas son attirance pour Alex, cela serait idiot, mais c'était avec Wade qu'il voulait être. Il ne connaissait que Wade et il ne voulait pas connaître un autre homme comme il connaissait l'interne. Il avait aussi peur, peur de perdre l'homme qu'il aimait, peur de l'inconnu si ils se séparaient, peur d'avoir le cœur brisé.

Wade lui dit qu'il partait à l'hôpital, qu'il ne pouvait pas rester ici seul. Il embrassa ensuite Dionysos qui répondit à ce baiser. Il poussa ensuite son petit-ami contre le mur le plus proche et intensifia le baiser. Il n'avait pas les mots pour faire comprendre à son homme à quel point il l'aimait mais il pouvait lui montrer. Ils n'avaient jamais couché ensemble dans ce genre de situation, jamais alors qu'ils étaient en colère l'un contre l'autre. Dionysos commença à déshabiller son homme et ses lèvres dérivèrent sur sa nuque qu'il embrassa avant de mordre le lobe de son oreille pour lui dire « Reste avec moi. » Il ne lui laissa pas le temps de répondre qu'il l'embrassa en même temps qu'il débouclait la ceinture de Wade.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Dim 12 Fév - 10:20


Des situations d'urgences, il en avait connu depuis qu'il avait commencé son internat mais Wade préférait de loin affronter l’afflux d'une dizaine de blessés graves plutôt que d'assister à la fin de son couple. Parce qu'au lieu de s'arranger, la situation ne faisait que se dégrader. Chacun campait sur ses positions et Wade en apprenait de nouvelles à chaque fois. Le brun ne savait pas si c'était la tristesse et la colère qu'il ressentait qui faisait qu'il déformait les propos de Dionysos mais il aimerait vraiment que ce soit le cas. Il avait la nette impression que l'écrivain s'amusait à lui donner des coups de poignard à chaque réplique. Et s'attendant à en reprendre un, il ferma les yeux quelques secondes alors que DIo' reprit la parole. Que pouvait-il rajouter de plus ?
A sa grande surprise ( Et soulagement...), les mots employés n'avaient rien d'agressifs ! Non, c'était même le contraire. Pour la première fois dans la dispute, il y avait peut-être de l'espoir. Rouvrant les yeux, il le regarda quelques secondes ne sachant pas quoi répondre. Il restait sans voix, ne s'attendant pas à ça.

Wade ▬ Tu serais vraiment capable de faire ça ? Je veux dire, tu n'as pas semblé être capable de respecter notre petit accord alors...

Haussant les épaules, il ne savait plus trop quoi dire. Cette proposition l'avait complètement retourné... La proposition de la dernière chance ? Peut-être et pourtant Wade se demandait si c'était la bonne solution à adopter. S'il empêchait Dionysos de voir Alexander, la tentation serait plus grande. C'était comme si on interdisait à un enfant de manger des bonbons mais qu'on laissait le bocal bien en vue... Peut-être devrait-il être conciliant ? Ils étaient tous les deux dans le hall de l'appartement. Aucun des deux ne semblaient vouloir dormir ici mais le dialogue n'était toujours pas rompu. Wade ne pouvait se résoudre à ne rien faire, même s'il avait dit le contraire.

Wade ▬ J'abandonne si tu abandonnes ! Je crois qu'on est tous les deux dans la même situation... Je veux me battre parce que je sais que je ne trouverais jamais quelqu'un comme toi, parce que je ne pourrais pas aimer quelqu'un autant que je t'aime toi !

Et puis, les choses prirent une tournure un peu particulière. Voyant que la discussion ressemblait plus à un dialogue de sourd et que son message ne passait pas, l'interne avait décidé de montrer à son homme à quel point il tenait à lui. Il ne l'avait plus embrassé de la sorte depuis longtemps et il ressentit un long soulagement quand il sentit Dio' répondre avec autant de passion et qu'il se retrouva coincé entre le mur et lui ! Il se laissait embrasser, fermant les yeux pour savourer encore plus.
Ils étaient tous les deux énervés, pleins de ressentiments l'un envers l'autre et pourtant, la passion était encore là. Souriant aux mots du brun, Wade lui répondit de la même façon :

Wade ▬ Seulement si tu restes avec moi...

Souriant, il décida de prendre les choses en main. Passant une main derrière les genoux de Dionysos, il le souleva rapidement. Ce dernier accrocha ses bras autour du cou de l'interne qui l'embrassa une dernière fois avant de remonter les escaliers qu'ils avaient tellement descendu et grimpé ce soir. Wade était bien décidé à faire ravaler ses paroles au brun et lui montrer que faire l'amour avec lui était beaucoup mieux que de le faire avec le voisin. Son orgueil avait été blessé, il devait le reconnaître mais ce n'était pas ça qui l'avait le plus affecté...

Déposant le brun sur le lit, il enleva sa chemise et arracha d'un geste vif, celle de Dionysos. L'embrassant langoureusement, il descendit le long du cou mordillant tendrement la peau du brun et il remonta aux niveaux de ses yeux.

Wade ▬ Je t'aime !

Il n'avait jamais dit autant de fois ces trois mots. C'était peut-être aussi une des carences de leur couple même si les choses s'étaient améliorées ces derniers temps. Mais pour le moment, la seule chose que voulait le brun, c'était montré tout ce qu'il ressentait au brun et de la plus belle des manières.

Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   Dim 12 Fév - 10:52


« Je le ferais, parce que c'est important pour toi. » répondit Dionysos avec un sourire. Il n'était pas sûr de réussir à ne pu jamais parler à Alexander mais il pouvait essayer. L'écrivain allait essayer de ne pu parler avec le psychologue, il l'avait bien fait pendant deux mois après tout et si il lui avait parlé c'était à cause d'un colis donné malencontreusement au mauvais appartement. Évidemment, pour lui les bonjour ne comptait pas, Dio' était un homme poli, surtout si ils étaient en compagnie d'une tierce personne.

Discuter n'avait finalement pas été une si bonne idée que cela. L'écrivain aurait peut être dû faire comme si il ignorait les nombreuses tromperie de son petit-ami et attendre que ce dernier soit prêt à lui avouer la vérité. Mais cela aurait sûrement tué leur relation à petit feu, bien que leur relation semblait être sur le point d'éclater avec cette discussion. Ils avaient un dialogue de sourd, aucun des deux ne voulaient changer d'avis sur le sujet de leur désaccord : Alexander. Wade ne voyait qu'un seul côté et Dionysos voyait les deux mais il penchait plus pour un côté qui n'était évidemment pas le même que celui de son homme. L'interne en chirurgie avait cependant raison de s'inquiéter sur l'impact qu'avait le psychologue sur son couple. Il était celui qui avait déjà fragilisé son couple sur la côte ouest, même si il ignorait totalement qui était Wade pour Dionysos, mais sur la côte est il connaissait toute l'histoire et il ne voulait pas abandonner. De plus, Flanigan ne faisait pas grand chose pour l'encourager à abandonner.

Le dialogue ne menant à rien de bien, Wade décida de passer aux actes. Il vint embrasser Dio' qui répondit à son baiser. Il fit même plus en plaquant son homme contre le mur le plus proche. Il colla son corps contre celui de son petit-ami pour bien le sentir alors que le baiser devenait de plus en plus intense. La colère se mêlait à leur amour pour former un duo explosif. Wade passa ses bras sous les fesses de l'écrivain et il le porta jusque dans leur chambre tout en l'embrassant. Il enleva rapidement sa propre chemise avant de déchirer la chemise de Dionysos qui n'avait pas le temps de protester car un nouveau baiser, un baiser bien plus langoureux et sensuel, débuta. Wade ne resta cependant pas longtemps collé à sa bouche, il descendit lentement sur son cou pour ensuite remonter et lui dire une nouvelle fois qu'il l'aimait. « Je t'aime aussi. » répondit Dionysos avec un sourire avant de l'embrasser de nouveau. Il fit ensuite basculer la situation en prenant place au dessus de Wade. Il lui sourit et embrassa sa nuque alors qu'il défaisait la boucle de sa ceinture. Il remonta ses lèvres pour venir l'embrasser et il passa une main dans son boxer pour venir exciter encore plus le membre de son petit ami alors que le sien n'avait besoin d'aucune stimulation mais plus d'une libération.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vérité est toujours décevante, c'est pourquoi tout le monde ment [Pv Dionysos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
VI. OK DUDE, LET'S HAVE FUN FOR A WHILE
 :: the end :: sujets rp
-