AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


N'oubliez pas de passer de temps en temps sur la chatbox pour faire connaissance avec les autres membres. Bonne ambiance assurée !
Pour aider le forum, n'hésitez pas à en faire la pub ou à poster un petit message ici
Bienvenue sur Let's Get Ugly I love you

Partagez | 
 

 she moves in her own way | wanda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

MESSAGES : 188
INSCRIPTION : 03/01/2012


MessageSujet: she moves in her own way | wanda   Lun 23 Jan - 21:04


C’était prevu comme ça, Beth n’avait pas vraiment reussit a dire non a Wanda quand celle-ci lui dit qu’elle voulait qu’elles se voient a une soirée privée qui avait lieu au nightclub de la ville. Beth n’allait que rarement a des fêtes et autre soirée dans le genre, elle n’allait a vrai dire la-bas qu’a des but completement professionnel, elle y allait ainsi pour se faire un carnet d’adresse, pour pouvoir booker les garçons et le groupe, organiser les concerts, voir si tout se passe bien…bref, elel n’allait jamais a des soirées pour elle, pour danser, pour s’amuser, non pas du tout même. Mais là elle allait faire une exception, bon elle n’allait pas danser vu que a ce qu’elle avait comprit même si c’était en boite, cela restait une soirée privée un peu plus select que la norme et que c’était Wanda qui l’avait mise sur la liste…Il faut dire que la jolie blonde était connue a Monroe, les fêtes n’étaient reussit qu’en sa presence. Il faut dire qu’elle en jetait cette fille, avec ses grand airs qui en imposaient ! C’était ce qui avait charmer Beth en premier, elle avait l’air de venir d’une autre époque, un peu comme ces femmes fatales des films des années 40, elle la voyait très bien dans un film noir dans le style du « Faucon Maltais » . Bien sur , elle était aussi une fille particulièrement interessante ce qui n’enlevait rien a la belle…Bref, elle avait de quoi faire retourner la tête a n’importe quel garçon…ou fille vu que Beth était dans ce cas, Beth n’étais pas amoureuse, non ce n’était pas des sentiments, et elle n’était pas completement a la merci de la belle blonde…Mais quelque chose s’était passé en elle quand le regard bleue de Wanda avait croisé le sien. C’était difficile a dire, difficile a definir, pourtant ça c’était passé, jamais Beth n’avait mit en doute sa sexualité et encore a l’heure d’aujourd’hui, elle se considerait comme une heterosexuelle a tendance bi, rien de plus…Elle était très occupé par son travail mais elle continuait a penser que un jour, c’était avec un homme qu’elle finirait, avec un homme qu’elle construirait quelque chose, bien sur ce n’était pas pour tout de suite, c’était pour quand sa carrière serrait a son apogée et qu’elle pourra prendre un peu de repos, non là, elle était trop occupé a essayer de faire en sorte que les garçons aient de quoi faire et deviennent un vrai groupe de rock comme ils le voulaient…Et ce soir, c’était pause, c’était ce soir qu’elle allait enfin mettre entre parenthése son boulot, pour les beaux yeux de Wanda. Quand elle arriva a la soirée en question, Beth declara son nom a l’entrée et fut autorisé a rentrer, le nightclub avait été amenagé de manière a ce que tout soit beaucoup plus classe que d’habitude. Beth regarda autour d’elle, voir si Wanda était là, elle remarqua alors la jeune femme en charmante compagnie, Beth s’avança vers le bar ou ils étaient placé « salut Wanda » dit-elle en arrivant, elle se tourna vers le jeune homme avec qui elle discutait « on a pas été présenté , je m’appelle… » « enchantée, moi c’est Lyzabeth » le coupa-t-elle en le regardant sans plus rien dire, il comprit rapidement le message et s’en alla, c’était toujours comme ça entre Wanda et Lyzabeth, si l’une était avec quelqu’un a l’arrivée de l’autre, cette autre avait le droit de degager la personne en question et c’était ce que Beth venait de faire. « il sort d’où lui ? » demanda Beth en regardant le jeune homme s’éloigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 208
INSCRIPTION : 16/01/2012


MessageSujet: Re: she moves in her own way | wanda   Mar 24 Jan - 19:46

Encore une fête... C'était devenu presque une habitude maintenant. Mais ce n'est pas que je n'aime pas les fêtes au contraire j'adore ça, c'était simplement devenu mon train de vie. En même temps il faut dire qu'une fête ne pouvait être réussi qu'en ma présence, ne pas m'avoir à une fête c'était se priver d'une trentaine d'autre personne qui m'aurait demander si j'allais à telle ou telle soirée, et, voyant que je n'y allais pas, n'y serait pas allé non plus. C'est comme ça que ça marche ici, on décide du fait qu'une soirée sera réussit en fonction de certaine personnes bien ciblée et dont je faisais partie. Mais là, c'était encore un peu différent c'était une fête VIP en boîte avec videurs et liste des invités. Bien sûre j'étais dans la liste, j'étais toujours dans la liste, et je m'étais arrangée pour que Beth y sois aussi. Oui, j'avais décidé de l'invité, je m'ennuyais de plus en plus rapidement dans se genre de fête et Beth allait m'aider à lutter contre cet ennui, surtout que j'étais certaine que ça lui ferait du bien de penser un peu à elle, avec toutes ses histoires de groupes dont elle parle constamment. Bref ça faisait une dizaine de minutes que j'attendais et pourtant j'étais arrivée en retard. Et comme je n'étais pas vraiment du genre patiente je m'étais déjà assise au bar et avait trouvé un mec avec qui discutait, ou plutôt lui m'avait trouvé. Il était plutôt pas trop mal et il me servirait de roue de secours si Beth décidais de ne pas venir. Mais bon, on ne m'avait jamais posé un lapin et ça n'arriverait sûrement pas ce soir non plus. Lui n'arrêtait pas de parler, enfaite il était d'un chiant c'est pas possible, heureusement qu'il était mignon... Je ne faisais même plus attention à ce qu'il disait tellement chacune de ses paroles me paraissaient aussi inutiles les unes que les autres. D'ailleurs je n'essayais même pas de faire mine de l'écouter. Je me foutais totalement qu'il me voit comme une garce, une pimbêche ou je ne sais quoi, enfaite, il pouvait bien partir s'il voulait, de toute façon quelqu'un serait sûrement vite venu le remplaçait.

Après une dizaine minutes de plus, j’aperçus enfin une petite brunette se frayer facilement un chemin à travers la foule. Il faut dire que dans les soirées VIP il y a toujours moins de monde qu'à n'importe quelle autre fête, mais tout ça me paraissait normal sinon à quoi servait le fait d'être vu et d'accéder aux fêtes VIP. A peine était-elle arrivée qu'elle me salua avant de se tourner vers l'autre casse-pied qui n'avait pas put s'empêcher d'ouvrir, une fois de plus, sa grande bouche, et que Beth avait renvoyé chier en bonne et due forme. Je ne pus retenir un petit sourire amusé quand je vis le mec dont je n'avais même pas retenu le nom s'éloigner sans rien ajouter. C'était notre truc ça, à Beth et à moi, on était passées maîtres dans l'art de faire dégager les gens. « Tu en as mit du temps... » lançai-je immédiatement après avoir vue l'autre type s'en aller. Je ne pouvais pas m'empêcher de le faire remarquer. C'est vrai que c'était plutôt exceptionnel de la part de Beth d'être en retard mais j'avais horreur qu'on me fasse attendre. Je faisais souvent exprès d'arriver en retard, pas pour me faire désirer, enfin... pas majoritairement mais surtout pour ne pas avoir à attendre après quelqu'un. D'ailleurs, si ça n'avait pas était Beth peut-être que je serais partie...

« Il sort d’où lui ? » « C'est une connaissance, pourquoi ? Tu es jalouse ? » lui demandai-je un petit sourire amusé aux lèvres. Enfin connaissance ce n'était pas vraiment le terme vu que je ne le connaissais que depuis vingt minutes et que je n'avais pas été capable de retenir son prénom mais Beth n'était pas obligée de connaître tout les détails. J'aimais bien poser se genre de questions à la brunette juste pour voir sa réaction et puis parce qu'elle pouvait dire le contraire autant qu'elle le voulait mais elle n'était pas hétérosexuelle et j'étais quasiment certaine que je ne la laissais pas indifférente... C'était le genre de chose que je sentais tout de suite.

_________________



Dernière édition par Wanda L. Davis le Jeu 26 Jan - 16:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 188
INSCRIPTION : 03/01/2012


MessageSujet: Re: she moves in her own way | wanda   Mer 25 Jan - 16:52

« Tu en as mit du temps... » Beth ne savait pas quoi repondre, s’excuser aurait été marque que c’était Wanda qui menait le jeu, ne pas s’excuser aurait fait que c’était Beth qui montrait du dedain ce qui risquait de ne pas plaire a Wanda, elle ne voulait ni lui montré son importance ni la froisser et là , ça semblait difficile…Wanda avait l’habitude d’être celle qui était attendue, celle pour qui on poireautait tout simplement parce que ça montrait qu’elle était indispensable, a sa conaissance, Beth n’avait pas souvenir qu’on ai un jour dit a Wanda « si t’arrive pas tout de suite, on veut plus de toi a la soirée », non, c’était impossible ça, Wanda était devenue une sorte de personnalité ici, une reference, on ne disait pas « non » a Wanda. Beth n’avait pas fait expres d’être en retard, elle avait travailler avant de venir et n’avait pas vu l’heure parce que contrairement a Wanda, Beth était d’un ponctualité frappante. C’était difficile pour elle de ne pas avoir un planning ultra serré parce que sinon elle avait l’impression de ne pas savoir ou elle allait, une chose qu’elle detestait. Elle était donc souvent l’une des premières arrivée, après la plupart du temps, elle devait aider a preparer le groupe avant leur performance, elle ne voyait pas le temps passé avant que Wanda ou n’importe quel autre personne qu’elle pouvait attendre arrive. Elle était toujours occuper et en oubliait la plupart du temps que les gens étaient en retard. Chose qui d’habitude l’énervait au plus haut point. Là les rôles s’étaient inversé, pour une fois c’était Wanda qui avait attendue et Beth qui était arriver en retard, la brune posa son sac sur le bar et chercha du regard quelqu’un pour la servir, une fois que cela fut fait, elle lui fit signe tout en repondant a Wanda « j’ai du deposer mon frère quelque part et y avait un peu de monde, c’était pas mon attention d’être en retard » c’était presque la verité, non elle n’avait pas deposer son frère mais elle n’avait pas fait expres d’être en retard, elle connaissait bien Wanda, celle-ci était capable a leur prochain rendez vous de faire attendre Lyzabeth pendant une heure pour se « venger » et montrer que c’était elle qu’on attendait et pas l’inverse. Lyzabeth commanda un cocktail qu’on lui apporta dans les minutes qui suivirent, elle l’attrapa et commença a le siroter lègèrement « C'est une connaissance, pourquoi ? Tu es jalouse ? » Lyzabeth s’arreta de boire et posa sa boisson…Elle ne savait toujours pas quoi dire, non elle n’était pas a proprement jalouse, Wanda avait été claire avec elle : elle n’étaient pas ensemble, et a vrai dire ça l’avait arrangé quand elle avait dit ça. Lyzabeth se voyait mal avec une « petite amie », elle était hétérosexuelle, elle en était persuader, Wanda c’était pour s’amuser, decouvrir quelque chose de different, se detendre... Elle ne se voyait pas un jour se caser avec une fille, que ce soit Wanda ou une autre d’ailleurs. Mais Wanda l’attirait ça c’était clair, bien que Beth faisait tout pour que cela reste une simple attraction innocente et pas quelque chose dont elle ne pourrait plus se defaire. Beth regarda Wanda puis le garçon qui était maintenant un peu plus loin dans la salle, elle reposa le regard sur la belle blonde « tu voudrais que je le sois ? » Ce fut son tour d’être amusée, c’était ça Wanda et Lyzabeth, aucune n’admettait rien et preferaient retourner la conversation a son avantage, Beth savait bien que Wanda aimait charmer et aimer laisser derrière elle des personnes subjugués, que ce soit des filles ou des garçons, ça aurait été trop facile si Beth avait repondu la verité : qu’elle n’était pas jalouse mais qu’elle preferait que Wanda ne fricote pas trop avec tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 208
INSCRIPTION : 16/01/2012


MessageSujet: Re: she moves in her own way | wanda   Mer 25 Jan - 19:27

Beth m'expliqua qu'elle n'avait pas fait exprès d'être en retard et qu'elle avait dut emmener son frère je ne sais trop où et pour tout dire je m'en moquais un peu. La vie de son frère ne m’intéressai pas vraiment... Qu'il soit allait au ciné avec une copine ou au resto avec un ami ça ne changeait pas grand chose pour moi. La vie de Beth, d'accord, mais celle des autres... Bref de toute façon elle ne s’étala pas trop sur son son frère et c'était tant mieux.

Je me penchai un peu par dessus le bar cherchant un serveur. Ou est-ce qu'ils étaient encore ?! Jamais là quand il faut... Au bout de deux petites minutes le serveur revint derrière le bar en me lançant un petit : « Excusez moi, j'étais aux toilettes. » Qu'est-ce que ça pouvait bien me faire ? Je ne lui demandais pas de me raconter sa vie juste d'être là pour me servir un verre. C'était une soirée VIP et on était même pas capable d'avoir un verre quand on le voulait faute de barman. Roulant légèrement de l'oeil pour qu'il comprenne bien que ça vie ne m'intéressait pas du tout je lui demanda alors un cocktail avec le même ton "aimable" que j'utilise les trois-quarts de mon temps. Après un petit signe de tête il se tourna dos à moi et après une petite minute il déposa un verre devant moi. Le service était assez rapide c'était déjà ça de prit... M’emparant du verre j'enlevai le petit éventail qui servait de déco et avala la liqueur cul-sec. Je ne savais pas vraiment si un cocktail se buvait cul-sec ou pas mais pour tout dire je m'en fichais totalement. J'avais tellement l'habitude de boire de la tequilla ou de la vodka que je commençai même à boire l'eau de la même manière. Même si, en réalité, je buvais rarement de l'eau.

« Tu voudrais que je le sois ? » rétorqua la brunette après que je lui est demandé si elle était jalouse. Je ne répondis pas immédiatement me contentant de sourire légèrement un peu amusé. C'était facile de retourner la question à son avantage ça lui évitait d'avoir à répondre. Enfaite, je n'avais pas vraiment de réponse à sa question. Est-ce que j'aurais voulu qu'elle soit jalouse ? Peut-être parce que ça prouverais quelque chose... Après tout la jalousie c'est un revers de l'amour, non ? Enfaite je n'étais pas vraiment une pro dans les relations à long terme ça m'évitait de ressentir ce genre de truc... Bien sûre il m'arrive d'être jalouse mais c'est de la jalousie minime et souvent ça ne concerne pas l'amour. Quand on me laisse en plan pour quelqu'un d'autre je suis jalouse, même si souvent la haine prend largement le dessus. Bref, si Beth avait été jalouse, ça aurait prouvé que je ne la laissais pas indifférente. Mais, même si c'était le cas, elle ne me l'aurait sûrement pas dis...

Je pivotai sur le tabouret du bar de façon à me retrouver face à Beth puis j'approchai mon visage à quelques centimètres du sien, prenant appuie avec mes mains sur le cuir du tabouret, de façon à ce que nos lèvres se touchent presque. « On ne répond pas à une question par une autre question... » lui dis-je doucement. Après quelques secondes j'éloignai mon visage du sien, revenant face au bar tandis que je continuais de regarder Beth du coin de l'oeil en jouant un peu avec mon verre vide. « Mais tu peux me le dire si ma question te mets mal à l'aise. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 188
INSCRIPTION : 03/01/2012


MessageSujet: Re: she moves in her own way | wanda   Jeu 26 Jan - 20:06

Une des choses que Beth trouvait a la fois fascinant et deroutant chez Wanda, c’était cette manière bien particulière qu’elle avait d’être avec les gens, le ton et qu’elle venait d’employer avec le serveur et son regard le prouvait bien, Beth n’était pas du genre a se laisser faire , ça non, elle ne savait que trop bien qu’au niveau de son travail (pour prendre un exemple), le fait de tout ceder et d’accepter certaines choses étaient signe de faiblesse et pour Beth la faiblesse était quelque chose d’horrible. Depuis toute petite Lyzabeth avait su affirmer son caractère et cela certainement grace a sa mère que les epreuves de la vie avaient rendue forte…Elle n’osait pas lui dire bien entendue mais elle remerciait souvent le ciel de lui avoir donné une mère qui avait su la forger comme ça…Bien sur , la conséquence avait été que Lyzabeth était montré d’un cran de plus que Léonora et qu’elle était maintenant considerer comme implacable et obsedé par un modèle de perfection professionnelle qu’elle s’était elle-même imposé. Lyzabeth avait suivit des études brillantes et maintenant, elle rentrait dans le monde du travail avec un pari plutôt risqué ; celui d’être l’agent du groupe de rock de ses meilleurs amis de fac. En tant normal, Beth aurait dit « non » car cela lui semblait ridicule mais le fait que justement le defi était grand lui donnait envie de s’y mettre… Et là voila alors, a organisé des rendez vous et a envoyé des maquettes faisant bien travailler ses petits camarades. Le boulot, oui c’était quelque chose qui prenait beaucoup du temps et de l’énergie de Beth, d’ailleurs, c’était rare que la jeune femme trouve du temps pour sortir, Wanda était une exception. Elle était certainement la seule avec qui Beth se detendait un peu et oubliait le boulot, avec qui elle s’amusait. Il y avait autre fois les garçons, Nolan et toute la bande, mais depuis qu’ils étaient maintenant aussi lié par le travail, elle les voyait plus comme des collègues et les quelques fois ou ils sortaient tous ensemble pour s’amuser, le travail finissait par revenir sur la table et même Beth avait de temps en temps besoin de petite pause vis-à-vis de ça (et oui même Beth !) et c’était avec Wanda qu’elle trouvait ce petit temps mort, ces petits moments ou tout n’était pas rendez vous, carnet d’adresse ou encore enregistrement d’essaie. Lyzabeth but une gorgée de son breuvage, elle n’était pas habitué aux cocktails a vrai dire, a force de trainer avec des garçons, le seul alcool qu’elle ingurgitait étaient des bierres lors d’énième soirée « entre gars » ou Beth était bien evidemment convié. Beth vit alors Wanda tourner vers son tabouret pour se rapprocher dangereusement d’elle, seulement quelques centimètre separaient leur deux visage, Beth essaya de soutenir son regard et de ne pas lui montrer que ce geste l’avait quelque peu prise de court. Beth se rendit d’ailleurs compte a quel point le visage de Wanda était parfaitement dessiné, tel une poupée pour enfant « On ne répond pas à une question par une autre question... » dit-elle alors, Beth ne repondit pas et se contenta de la regarder, Wanda était tout de m^me un adversaire de taille, intrigante et troublante, c’était normal que peu de personne lui ai resisté, dans un sens Beth non plus n’avait pas resisté vu que les deux jeunes femmes avaient franchi certaines limite, mais pour l’instant elle arrivait a lui tenir tête et ça lui convenait parfaitement. D’ailleurs il arrivait souvent a Beth de se demander si celle-ci se pliait aux exigences de Wanda, si elle lui montrait qu’elle avait gagné, si Wanda trouverait toujours un interet pour Beth… Elle n’en était pas sur, au contraire… « Mais tu peux me le dire si ma question te mets mal à l'aise. » Beth ne put s’empecher un sourire « ta question m’amuse plus qu’elle ne me met mal a l’aise… » declara Beth alors qu’elle regardait son verre a moitié pleins (ou a moitié vide, selon le point de vue). « mais si c’est d’une reponse éloquante dont tu as besoin, alors non je ne suis pas jalouse… je trouve que c’est un bien vilain defaut… » dit-elle en relevant le regard vers Wanda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 208
INSCRIPTION : 16/01/2012


MessageSujet: Re: she moves in her own way | wanda   Ven 27 Jan - 18:57

S'il y avait un truc que j'adorais chez Beth c'était sa répartie. La première fois qu'on s'est rencontré c'est un des trucs qui m'a tout de suite plut et que j'ai immédiatement remarqué. Face à moi, allez savoir pourquoi, les gens préféraient se taire. Il faut dire qu'on me disait souvent que j'étais intimidante enfin, ce n'est pas comme si je ne le faisais pas exprès non plus... Bref au final les personnes que je soutenais du regard préférer fermer leur grande gueule, la preuve, encore, avec ce serveur. Mais Beth n'était pas comme ça et c'est ce que j'adorais. D'ailleurs je ne pus m'empêcher de sourire un peu quand elle me répondit en disant que, d'après elle, la jalousie était un vilain défaut. « Je ne suis pas d'accord avec ça... » D'accord la jalousie c'est quelque chose que j'ai horreur de ressentir mais, comme je le disais, si on est jaloux c'est qu'on a quelque chose à envier et c'est souvent le revers d'un bon sentiment. Enfin bon je n'en dis rien de plus que cette phrase, n'ayant pas vraiment envie de me lancer dans des débats philosophiques encore moins à une fête où il y avait de la musique, de l'alcool et Beth : bref de quoi trouver sûrement mieux à faire.

Alors que je continuais de jouer avec mon verre, je me fis bousculer par un mec qui tentait de s'assoir sur le tabouret libre à côté de moi. Immédiatement je me tournai vers lui, lui lançant un regard noir. Il ne pouvait pas faire un peu attention ?!... Il commençait vraiment à y avoir du monde au bar. Je ne trouvais pas ça normal c'était une soirée VIP et il y avait plus de monde qu'à une soirée normale... Soit les videurs étaient totalement incompétent, soit celui qui avait fait la liste des invité un très large cercle d'amis, ou, tout du moins, il voulait le faire croire. Moi, par exemple, je ne le connaissais pas du tout ce mec et pourtant, de fille en aiguille j'avais fini par être sur cette fameuse liste, et j'avais aussi emmené Beth avec moi. Donc, déjà deux personnes qu'en réalité il ne connaissait pas et j'étais sûre que c'était comme ça pour beaucoup d'autre personnes.

« On bouge : il commence à y avoir un peu trop de monde autour du bar... » dis-je alors à Beth. Ce n'était pas vraiment une question, je n'étais pas du genre à attendre après les gens : je m'imposais. Après ça se jouait un peu au "qui m'aime me suive" même si, la plupart du temps, les gens ne se dressaient pas contre moi et approuvaient sans rien dire. « Je suis sûre qu'il doit y avoir des coulisses ou quelque chose dans le genre quelque part. » continuai-je en fixant Beth du coin de l'oeil.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 188
INSCRIPTION : 03/01/2012


MessageSujet: Re: she moves in her own way | wanda   Jeu 2 Fév - 20:12

Beth regarda autour d’elle, elle n’était pas vraiment habitué a ces soirées un peu privée, enfin elle n’était pas habitué en tant qu’invité normalement quand elle venait, elle n’avait pas une minute a elle et était plus occupé a parler travail avec des personnes qui s’occupaient d’evenementiel. Beth la était avec Wanda, la belle Wanda, celle qui semait, il fallait le dire, le doute dans l’esprit de la jeune Lyzabeth. Elle n’avait jamais eu de doute quant a sa sexualité, mais il faut dire que des questions elle ne s’en était jamais posé, elle était hétérosexuelle par defaut, elle avait toujours été attiré par des garçons, elle s’était toujours imaginé au bras d’un garçon…Et pourtant avec Wanda ça semblait si naturelle, elle n’avait pas l’impression qu’on lui collait une etiquette, ni lesbienne, ni bi, ni hetero , juste Beth. Wanda avait son caractère un peu particulier, elle était egalement intimidante et impressionnante, si vous faisiez un geste de travers avec elle, vous le sentiez passé, tiens comme par exemple, ce garçon qui tenta de s’asseoir sur le tabouret a coté d’elle et qui eut le malheurs de la bousculer, elle n’avait pas hurler, elle n’avait rien fait, juste ce regard, ce regard noire qu’elle jetait au gens et que Beth n’avait encore jamais senti sur elle (bien heureusement !). Beth n’était pas du genre a se laisser faire, sa mère lui avait enseigner a la perfection l’art de la grande gueule qu’elle avait finalement maitriser puis mit a sa sauce, Lyzabeth se hurlait pas quand elle parlait mais repondait avec franchise ,une franchise parfois blessante, très blessante , déjà que parfois ça lui arrivait de manquer de tact quand elle était avec des gens qui ne lui avait rien fait donc si on la cherchait, Beth était capable de vraiment faire comprendre a la personne qu’elle était énervé sans pour autant hausser la voix. Wanda avait un pouvoir similaire et c’était peut être pour ça que les deux jeunes femmes s’entendaient si bien, elles étaient des modèles unique, chacune dans leur categories mais en même temps, elles avaient des points commun rares, elles se comprenaient et se respectaient, chose qui était pas forcement acquis avec les autres personnes…D’ailleurs les personnes en qui Beth avait confiance et qu’elle respectait hautement se comptait sur les doigts de la main, Wanda, son frère, sa mère et son meilleur ami bien qu’en ce moment l’eloignement se sentait. Wanda se pencha alors vers Beth « On bouge : il commence à y avoir un peu trop de monde autour du bar... » Beth hocha la tête et Wanda continua « Je suis sûre qu'il doit y avoir des coulisses ou quelque chose dans le genre quelque part. » Beth ne put s’empecher un sourire en se levant « suis moi » Elle bougea du bar , c’est vrai que pour une soirée privée…Enfin il y avait mieux, cela ressemblait plus a une fête avec un minimum de bonne tenue vestimentaire. Beth connaissait bien cette boite pour y avoir booker de nombreuse fois le groupe, d’ailleurs, on la connaissait ici…Elle monta un escalier qui les entraina vers un coin plus sombre mais aussi peu peuplé de l’etablissement, un vigil était d’ailleurs posté devant « Lyzabeth Vega et Wanda Davis » « attendez que je regarde sur… » « j’ai dit Lyzabeth Vega et Wanda Davis » le coupa t-elle « je dois le repeter encore une fois ? » sans même verifier sur sa liste, il était très certainement nouveau car bon nombre d’employé de la securité connaissaient Wanda et Lyzabeth si bien qu’ils les laissaient aisement passé. Les deux jeunes femmes se retrouvèrent dans une des pièces privée : seule. Lyzabeth s’asseya sur une banquette « satisfaite miss Davis ? » demanda Beth en regardant Wanda malicieusement, elle était difficile a satisfaire, elle le savait bien, mais c’était déjà un debut d’avoir trouvée cette pièce non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 208
INSCRIPTION : 16/01/2012


MessageSujet: Re: she moves in her own way | wanda   Ven 3 Fév - 17:52

« Suis moi. » Dans la foulée Beth se leva et j'en fis de même regardant du coin de l’œil et avec un petit air amusé, l'autre abruti qui m'avait bousculé tout à l'heure se tasser un maximum sûrement pour éviter de subir une nouvelle fois mon regard noir. « Je vous emprunte ça. » lançai-je au barman tandis que j'attrapai d'une main deux verres à coktail et, de l'autre, une bouteille de tequilla qui traînait dans la partie "barman" du bar. J'avais dut me pencher un peu pour l'attraper mais le serveur me laissa faire sans broncher. Il faut dire que, depuis notre arrivée, il avait eu le temps de remarquer à qui il avait à faire et comment ça marchait avec moi... Encore une fois, ce n'étais pas une question que je lui avais posé, je m'étais juste servie et avait suivie Beth en entendant le barman pester à l'arrière. Beth s'y connaissait en boîte sûrement grâce à son groupe de garçons avec qui elle bossait tout le temps. Elle en avait sûrement fait pas mal déjà, mais j'étais certaine que la plupart du temps ce n'était pas pour boire mais simplement pour travailler. Beth elle a le travaille dans le sang ça se voit tout de suite, c'est le genre de fille super organiser et qui peut gérer des tonnes de trucs à la fois. Sur ce point, on est assez différente, je ne planifie pas mes journées et même pas les interviews que je fais : un créneau horaire et j'arrive quand j'arrive. Ce qui est sympa avec le métier de journaliste c'est que l'imprévu peut toujours nous tomber dessus. On peut être simplement dans un bus direction l'appart' et puis, en tournant la tête ; un carambolage, une manifestation ou des braqueurs sortant d'une banque. On peut s'attendre à tout mais aussi à rien. Et ça c'est le point négatif, quand on a rien à se mettre sous la dent et qu'on est donc obligé d'interviewé un pauvre boulanger sur des trucs inutiles qui n'intéressent personnes. Mais mes patrons sont prévenus, et mon travail je le fais à ma manière quand j'en ai envie et quand j'ai quelque chose d'intéressant à dire. Et malgré ma façon de bosser un peu particulière mais patrons ne semblent pas être prêt à me virer, comme quoi, je le fais pas si mal que ça mon travail.

Arrivé en haut d'un petit escaliers, on se fit barrer la route par un vigile, sûrement un petit nouveau - enfin petit... tout dépend du point de vue - qui ne devait pas encore savoir que l'on ne me bloque pas le passage. Pas une seul fois on avait vérifié mon nom sur la liste parce qu'on me connaissait et qu'on savait que j'étais toujours sur la liste. Et il devait sûrement en être de même pour Beth vu la manière dont elle l'a rembarré. Quelques fois, Beth m’impressionne. A la voir on croirait avoir à faire à un sainte, le genre qui porte des chaussettes hautes de trois mètres dans des petits souliers noirs et il m'arrive d'oublier qu'elle n'est pas comme ça. Non, elle a de la répartie et les gens l'apprennent souvent à leurs dépends, d'ailleurs c'est un des points qu'on a en commun. Finalement il fut le seul à nous stopper le passage et les autres nous laissèrent facilement passer jusqu'à une petite salle privée. C'était assez petit, vraiment petit, enfaite, mais c'était déjà un exploit pour une boîte comme celle-ci.

« Satisfaite miss Davis ? » me demanda Beth. « On dirait des chiottes avec banquettes. » lançai-je avec un petit sourire amusée en examinant le petit bout de pièce. Quatre murs, un banquette et une petite table basse qui ressemblait plus à un boîte en carton qu'autre chose : ils ne s'étaient vraiment pas foulés... « Mais ça fera l'affaire. » continuai-je. Je pivotai face à Beth versant un peu de tequilla dans son verre avant de lui tendre et d'en faire de même avec le mien. Mais, avec moi, l'alcool n'avait pas une très longue durée de vie... Dans mon verre, tout du moins... A peine avais-je fini de le verser que j'avalai la boisson d'une traite. Je n'étais pas de celle qui dégustait, non, moi j’appréciai l'alcool à ma manière. Et puis en y réfléchissant bien j'aurais mieux fait de prendre une bouteille de plus car celle là n'allait sûrement pas faire long feu, surtout avec moi dans les parages.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 188
INSCRIPTION : 03/01/2012


MessageSujet: Re: she moves in her own way | wanda   Sam 11 Fév - 12:45

Beth n’était pas le genre de fille fetarde et fofolle, au contraire, elle était une vrai bosseuse, le genre de fille pour qui fête rimait avec perte considerable de temps, et même quand elle allait a une fête, elle trouvait le moyen de faire en sorte que cela ai un minimum rapport avec le travail. Sa mère lui avait mille fois repeter que ce n’était pas une vie pour une jeune fille de 24 ans, qu’elle devait penser a decompresser, a sortir se balader, voir des amis… Il n’y a encore pas si longtemps, Lyzabeth le faisait, elle retrouvait certains soir sa bande de garçon avec qui elle mangeait des pizza tout en regardant des films idiot dans la cave de celui dont la mère était tellement cool qu’elle lui avait laissé amenager cette pièce comme il le souhaitait en faisant une sorte d’antre de mec ou tout les stereotype de l’amusement masculin étaient reunit (allant des boites de jeux video, a tout l’attirail Guitar Hero, a la collection des Judd Apatow en passant par une decoration qui ne laissait aucun doute qu’on avait affaire a des fans des Yankees pour le baseball et des Giants pour le football), cet antre ou d’ailleurs Beth était la seule fille a pouvoir rentrer ! Mais ça c’était il y a bien longtemps, a partir du moment ou les garçons qui étaient ses meilleurs copains étaient devenu egalement des collègues, tout avait changé et tout était objet au travail. Beth avait peur de les decevoir et voulait leur montrer qu’ils avaient bien fait en la prenant comme agent. Parfois on pouvait considerer que le fait que Beth soit si travailleuse faisait que les rares fois ou elle se lachait, elle ne faisait pas semblant. Et dans un sens ce n’était pas faux. Bon elle avait quand même ses limites et n’était jamais aller bien bien loin dans les folles soirées mais elle était plus decontractée…D’ailleurs, cela se ressentait ici même, le simple fait d’être avec cette rare personne qui en même temps de la fasciner, la faisait penser a autre chose qu’aux rendez vous. Beth était donc avec Wanda, dans cette pièce ou elles étaient toutes les deux seules, avec pour seule compagnie, la bouteille de tequila que Wanda avait piqué au bar… « On dirait des chiottes avec banquettes. » Beth haussa les sourcils, un autre point commun des deux demoiselles : elles n’étaient jamais satisfaite…Même si c’était un sacré defaut qu’on ne manquait pas de rappeller a Lyzabeth au quotidien, c’est vrai que c’était assez modeste mais au moins elle n’étaient pas dans l’agitation et ça lui allait parfaitement, elle n’en pouvait plus de voir des filles se pavaner parce qu’elles étaient invité a une soirée un peu select et les garçons leur courir après en jouant les decontracté aux belles paroles. « Mais ça fera l'affaire. » ajouta Wanda, versant un peu de tequila dans le verre de Beth que celle-ci but sans precipitation, petit defaut de la brune, elle ne tenait pas vraiment l’alcool et le savait très bien, si elle buvait d’une traite elle savait qu’elle n’allait pas faire long feu… Contrairement a Wanda qui but cul sec son verre « tu m’impressionne toujours quand tu fait ça… » dit-alors Lyzabeth, c’était loin d’être la première fois qu’elle voyait Wanda s’enfiler un verre de cette manière, mais a chaque fois ça la surprenait que cette petite blondinette marche comme ça, a aimer l’alcool fort et vite. Lyzabeth prit la bouteille des mains de Wanda pour lui resservir un verre avant de poser la bouteille sur la table, de toute façon, avec Wanda elle n’allait pas y rester très longtemps « alors… une idée de la suite des operation ? » oui, elle conaissait Wanda et savait que juste vider une bouteille de tequila elle était bien capable de le faire chez elle et il fallait bien que les deux jeunes filles trouvent un sujet de conversation ou un moyen de se divertir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: she moves in her own way | wanda   

Revenir en haut Aller en bas
 

she moves in her own way | wanda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
VI. OK DUDE, LET'S HAVE FUN FOR A WHILE
 :: the end :: sujets rp
-